9 décembre 2007

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur reddit

Home – Accueil

TUNISNEWS
8 ème année, N°5 2755 du 09.12.2007

 archives : www.tunisnews.net


L.T.D.H – Section de Bizerte: Communiqué Tunisie Verte: Danger écologique à El Hawaria TunisiaWatch: TUNISNEWS HACKED Balha Boujadi: Qu’est ce qui s’est passe le jeudi 6 decembre 2007 à Sidi Thabet? AFP: AL’UE doit aider l’Afrique à lutter contre les effets du réchauffement (Ben Ali) AFP: Maghreb-UE: des experts proposent un renforcement de l’immigration légale AFP: L’île de Malte veut profiter du tourisme sans frontières Reuters: Plainte d’un groupe anti-nucléaire contre Kadhafi pour « torture »

 
 


 
 L.T.D.H Ligue Tunisienne pour la Défense des Droits de l’Homme – Section de Bizerte 75  Boulevard  Farhat  Hachad  Bizerte  7001 . Téléphone : 216 72 435440  * Bizerte le 9 décembre 2007 Communiqué
             La  Section  de Bizerte de la  ltd h  porte  à la  connaissance du  publique de l’agression physique perpétrée contre  la personne du  président  de la section : Al i  Ben  Salem , alors  qu’il  tentait  d’ouvrir  la  porte du  local  de la section  pour  accueillir  les militants et les composantes de la société civile  régionale qui  sont  venus  célébrer  la Déclaration  Universelle  des  Droits  de l’Homme. Les agents  du ministère de l’intérieure étaient  venus  en  nombre  pour  cerner  de plus  en plus le local  et avaient  pour  consigne stricte , comme depuis  septembre 2005, d’empêcher  la  tenue de la dite célébration .  S’ en est  suivie  une  altercation  entre  les  Militants  et la police et  un  rassemblement  a  été  improvisé  devant  le  local  de la section  au cours duquel  les Militants  ont  scandé  leur  attachement  à la Liberté  et  leur  dénonciation  rigoureuse  des  agissements  des pouvoirs  public  à  l’encontre  de  la  Ligue  Tunisienne  pour  la  Défense  des  Droits  de  l’Homme .   Le  comité  de  la      Section    de  Bizerte  

 

 Tunisie Verte

 

Danger écologique à El Hawaria :

 

Le Gouvernement tunisien a donné son accord pour la construction d’une centrale électrique à gaz à El Hawaria, sise au Cap Bon, avec une capacité de 1200 MW pour le compte de l’Italie (construction en cours actuellement). Du point de vue environnement et pour notre pays, le projet dans sa forme actuelle est une aberration écologique. Dans un des plus beaux sites de la Tunisie, à proximité de la réserve naturelle de Zembra, nous aurons UNE UNITE QUI VA POLLUER AUTANT QUE LE TIERS DE TOUTES LES VOITURES ET LES INDUSTRIES DE TOUTE LA TUNISIE.

 

 De plus la construction de la centrale va affaiblir la position de la Tunisie dans les discussions post-Kyoto qui se déroulent actuellement à Bali en Indonésie. L’Italie, propriétaire de la Centrale HORS DE SON TERRITOIRE est la plus grande gagnante puisqu’elle utilise de l’électricité sans toucher à son quota d’émissions. Si le projet a un intérêt économique pour notre pays, et même (ou surtout) s’il représente un investissement important (2.5 Milliards de Dollars US), nous demandons au Gouvernement tunisien d’examiner sereinement l’impact sur les générations à venir, et exiger de l’Italie propriétaire de la Centrale, les solutions tels que l’enfouissement des émissions ou leur utilisation pour la récupération d’hydrocarbures.

 

Nous rappelons, par la même occasion, l’article 4 de la charte du parti « Tunisie Verte » qui stipule :

4- Tout développement doit être durable et toute politique doit avoir une triple dimension économique, environnementale et sociale.

 

 

Tunis le 07/12/2007

Abdelkader Zitouni

Coordinateur National du parti « Tunisie Verte »

membre du Parti Vert Européen,

membre de la fédération des verts africains,

membre de « Global Green ».

E- mail : tunisie.verte@gmail.com

Tel : 00.216.98.510.596

Fax : 00.216.71.750.907

 

 


 
 

TUNISNEWS HACKED

 

 

Le journal en ligne TUNISNEWS vient de subir une attaque. Cette action de piratage à fait disparaître totalement ses archives de la toile. On ne voit plus sur le lien du site que cette inscription « TUNISNEWS HACKED PAR BRK2 » au milieu de l’écran avec la photo reproduite en haut

 

La disparition du site a été signalée depuis hier « la requête vers https://www.tunisnews.net  donne une erreur 403 (accès non autorisé). De même si l’on cherche à y accéder par Google cache, on y arrive mais, ensuite, les liens vers les différentes éditions demeurent bloqués. » par Astrubal. On doutait déjà que quelqu’un voulait donner le coup de grâce final à ce journal.

 

L’annonce le premier décembre par les gestionnaires du site de l’arrêt de leur publication après 7 ans et 7 mois a pris tout le monde par surprise.

 

Des réactions amères ont été partout exprimées, tellement la publication s’est imposée au passage des années comme une source incontournable d’information indépendante et ouverte à tous dans un pays ou la liberté de la presse et d’expression sont totalement bloqués. Les messages de protestation et d’exhortation ont fini par amener les responsables du site à reconsidérer leur décision le 4 décembre 2007 :

« Nous n’avons pas pu obtenir de votre part la permission de prendre notre retraite. Un grande majorité parmi vous nous a fait comprendre que TUNISNEWS n’est plus notre affaire personnelle et qu’il s’agit dorénavant d’un projet patriotique, de portée nationale et civilisationnelle. Les causes – personnelles et de force majeure – qui nous ont poussé à prendre la décision – pénible et très difficile – n’ont malheureusement pas changé mais nous décidons de reprendre le travail tout en fixant un délai (La fin de notre 8éme année d’existence) pour élaborer un projet qui assurera- nous l’espérons- la pérennité, l’élargissement et l’amélioration de TUNISNEWS… »

 

Cette décision saluée par tous les sites indépendants n’aurait que l’effet d’une démobilisation face à la véritable épreuve que vient de subir ce journal citoyen. Ce n’est pas la première fois qu’il subit une semblable attaque et on ne peu que douter des origine d’un tel acharnement. Mais c’est le prix du combat pour la liberté, un archive de 2772 jours à reconstituer.

 

Bon courage TUNISNEWS, certains ont tendance à oublier que Tunisnews n’est pas un journal mais avant tout un instrument de combat pour alerter et dévoiler les supplices et les persécutions que subissent tous ceux qui ont besoin de son support derrière notre rideau de fer pour faire parvenir leurs voix.

 

Yahyaoui Mokhtar – Tunis, le 06 12 2007

 

(Source : le blog « TunisiaWatch » de Mokhtar Yahyaoui, le 6 décembre 2007)

Lien : http://tunisiawatch.rsfblog.org/archive/2007/12/06/tunisnews-hacked.html

 

 

Remarques de la rédaction de TUNISNEWS :

 

 

A cette occasion, nous attirons l’attention de nos lecteurs que l’hébergeur suédois de notre site nous a assuré que tous les contenus du site sont intacts y compris les archives complètes de notre bulletin quotidien et qu’il sera remis en service dans les plus brefs délais. Leurs spécialistes sont en train de faire les recherches nécessaires pour déterminer la source exacte de l’attaque subie et situer avec précision la défaillance technique qui aurait pu être évitée.

 

D’ailleurs un site américain qui s’est spécialisé depuis un certain dans les Archives du Web permet de retrouver un grand nombre des anciens numéros de TUNISNEWS. Il s’agit du site : www.archive.org  (faire une simple recherche dans la section web en inscrivant l’adresse du site : www.tunisnews.net)

 

Enfin, rappelons que TUNISNEWS gére un annuaire qui rassemblent grand nombre de sites et de blogs tunisiens intéressants et utiles. Il suffit d’aller sur le lien suivant :

http://www.i-services.net/membres/annuaire/annuaire.php?uid=73786&sid=34841

 


Une pensée pour Ettounsi Zouhair Yahyaoui, alias ettounsi, aurait eu 40 ans en ce 8 décembre 2007. Ses amis ont une pensée émue pour sa mémoire. Mais on n’insistera pas trop, puisque « Ezzou » n’aimait pas trop les anniversaires. 🙂 Taïeb Moalla

QU’EST CE QUI S’EST PASSE LE JEUDI 6 DECEMBRE 2007 à SIDI THABET?

 

Bonjour

 

Je suis content que vous êtes de retour même en sursis jusqu’au mois d’avril. Une très bonne nouvelle.

 

Hier j’ai passé par le village de Sidi Thabet en voiture (gouvernorat de l’Ariana) et j’ai remarqué un déploiement incroyable des forces de l’ordre armées jusqu’aux dents. Toutes les voitures se sont faites arrêter et on nous a obligé à ouvrir le capot et y regarder minutieusement. 

 

Les gardes ont été trop nerveux et personne n’a voulu nous informer de ce qui se passe. Est-ce que c’est un nouveau groupe terroriste? Est-ce l’anniversaire de l’affaire de Soliman?

 

Je lance cette inquiétude et j’espère avoir une réponse afin que les Tunisiens soient au courant.

 

Je répète que j’étais un témoin oculaire et ce ne sont pas des rumeurs.

 

Merci

 

BALHA BOUJADI

(Mail reçu le vendredi 7 décembre 2007 à 20:51:23 heure de Tunis)

 


 

 

Sommaire d’Elkhadra N° 85, le 9 décembre 2007

 

http://elkhadra.over-blog.com/

 

BEN ALI Le Joueur de flûte *

BEN ALI Le Joueur de flûte Par Biju « Le mérite d’un homme réside dans sa connaissance et dans ses actes et non point dans la couleur de sa peau ou de sa religion. » Khalil Gibran La très grave situation  dans notre pays, la…

 

HAROUNI BATTAL 

De quelle libération parle-t-on ?

.

ARABICA BLOGSPHERE 

BEN ALI LE TORTIONNAIRE 

MOUTANISATION 

LA PLUME MARTYR 

55ème anniversaire de l’assassinat de Ferhat Hached 

BLOG DE_Z_ COMME ZORRO… 

13es journées théâtrales de Carthage 

France-Algérie

HOUCINE M’HAMDI  http://membres.lycos.fr/elkhadra1/textes.rar


Invitation de l’Association des Tunisiens des Grandes Ecoles (ATUGE)

 

Mettez vos compétences au service d’un espace d’échange !

 

THEMA est un espace d’échange entre les compétences tunisiennes sur des sujets divers : culture, société, actualité, science, économie…Ce projet ne peut vivre que grâce à vos commentaires et à vos contributions. N’hésitez pas à nous en faire part. Toutes vos compétences sont utiles, que vous soyez étudient ou professionnel, expert ou généraliste, seules la motivation et la passion sont exigées.

 

Rejoignez une équipe dynamique pour un projet épanouissant. Alors, à vos plumes

 

Numéro 1: Le cinema tunisien

 

Sommaire :

• Qui est TU ? …………………………………………(p2) • Le cinéma tunisien est-il tunisien …………………(p4) • La méthode COUE …………………………………..(p6) • Si le cinéma tunisien m’était enseigné?…………..(p11) • La critique devenue chronique ……………………(p12) • Si le cinéma tunisien m’était conté…   par les yeux d’autrui ……………………………..(p13) • Rétrospective du cinéma tunisien…………………(p14) • Rencontre avec Anissa Daoud et Jilani Saadi sous le signe de la tendresse et de la poésie… ………………………………………..(p16) • 7 Clichés sur notre 7ème ème art ………………(p17) • News des deux rives ……………………………..(p19) • Agenda ATUGE ……………………………………(p20)

 

EDITO :

 

Du temps, encore du temps et toujours du temps!

C’est tout ce qu’on réclame. Toujours à courir à droite et à gauche pour une ‘to do list’ qui n’en finit pas, pour des engagements qui ne donnent pas toujours satisfaction…

Mais certains s’engagent, courent et croient en des projets ‘inutiles’ pour les uns, ‘perdus d’avance’ pour les autres et ‘importants’ pour la majorité. La profession de foi n’est pas toujours facile à porter quand il s’agit de vie associative.

Pourtant, nous y avons cru et nous nous sommes engagés pour y arriver.

S’embarquer dans cette aventure des dossiers thématiques de l’Association des Tunisiens des Grandes Ecoles a été le défi de l’équipe THEMA. Différentes péripéties, des choix à faire et des décisions à prendre pour aboutir à ce premier numéro sur le cinéma tunisien. Un titre sans parti pris et pour cause, nos rédacteurs se chargent de dévoiler leur point de vue sans jugement de valeur, mais des constats et une opinion très personnelle. Le cinéma tunisien : existe-t-il réellement? Quelle est son histoire? quel souvenir en garde-t-on? quelle image reflète-t-il? où peut-on en savoir plus? Etc.  

Des interrogations auxquelles nous avons essayé de répondre de façon subjective, en vous laissant le soin de vous faire votre propre idée. Vous découvrirez des idées de non experts mais de passionnés qui se livrent à travers leurs écrits pour approcher un 7ème art tunisien (tout comme son origine) terriblement contradictoire, qualifié de ‘cinéma élitiste de masse’.

Le hasard, qui fait bien les choses parfois, a voulu que la sortie du premier numéro de THEMA coïncide avec la sortie dans les salles en Tunisie et à Paris de ‘La Tendresse du Loup’, dernier né de Jilani Saadi, qui a accepté avec Anissa Daoud, de nous accorder avec plaisir un entretien qu’on vous fait découvrir dans ces pages.

Et pour garder l’espoir d’un lendemain meilleur pour notre cinéma, THEMA a organisé une projection-débat de courts métrages tunisiens différents les uns des autres et confirmant le constat que chaque réalisateur tunisien est une école en soi. Les jeunes réalisateurs qui ont accepté notre invitation seront cette nouvelle génération qui fera que l’on en reparlera dans quelques années avec un parti pris prédisant peut être des jours meilleurs…

 

Equipe THEMA

 

 

Télécharger le premier numéro de THEMA “Le cinéma tunisien”

 

(Source: http://atugethema.wordpress.com/numeros/numero1/)

 


L’UE doit aider l’Afrique à lutter contre les effets du réchauffement (Ben Ali)

 

 
 AFP, le 8 décembre 2007 à 21h20 LISBONNE, 8 déc 2007 (AFP) – Le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali a appelé samedi les Européens à aider l’Afrique à se « prémunir » contre les conséquences de la hausse des prix de l’énergie et du réchauffement climatique. « Nous invitons l’ensemble de nos partenaires européens à concrétiser les principes de solidarité internationale en matière (de lutte contre le changement climatique), de manière à contribuer à alléger l’impact des changements climatiques », a-t-il déclaré en session plénière du sommet UE-Afrique à Lisbonne, selon le texte de son discours dont l’AFP a obtenu une copie. « Nous insistons à cette occasion sur la nécessité de porter l’attention sur les pays africains, dont les économies sont en développement, pour leur fournir les aides d’urgence que requiert la présente conjoncture, afin de les prémunir contre les conséquences négatives de la hausse des prix de l’énergie, et contre les charges grandissantes des changements climatiques », a-t-il continué. L’Afrique, pourtant le continent le moins pollueur de tous, risque de payer le prix fort du réchauffement planétaire. Selon le rapport annuel du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) publié mardi, le changement climatique « touchera de manière disproportionnée l’Afrique sub-saharienne, créant des cycles de handicaps récurrents transmis de génération en génération ».


 

Maghreb-UE: des experts proposent un renforcement de l’immigration légale

 
TUNIS, 7 déc 2007 (AFP) –  Des experts de pays du Maghreb et d’Europe ont proposé vendredi le renforcement de l’immigration légale pour réduire les flux de clandestins en Méditerranée, à l’issue d’une réunion à Tunis. Ces experts et représentants d’organismes internationaux, parmi lesquels l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont préconisé la mise en place d’une « stratégie gagnant-gagnant » sur la base d’accords entre les pays du Maghreb pourvoyeurs de travailleurs et l’Union européenne (UE). Réunis durant deux jours à l’initiative de la Ligue arabe, ces spécialistes ont estimé à « plusieurs dizaines de millions » les besoins de l’Europe en matière de main d’oeuvre d’ici 2020. « L’accent a été mis sur l’urgence de discussions entre l’Europe et le Maghreb sur l’élargissement des canaux de l’émigration légale », a indiqué à l’AFP Ibrahim Awad, directeur du Programme des migrations à l’Organisation internationale du travail (OIT). Les discussions ont porté sur la création d’un organisme chargé de déterminer les besoins de l’Europe en main d’oeuvre et évoqué une nécessaire harmonisation des politiques des pays de l’UE en matière d’immigration. Un document adopté à la fin de la réunion insiste en outre sur une contribution des pays d’accueil des migrants à la réduction de la pauvreté dans les pays d’origine par le financement de petits projets dans les régions démunies. Le texte souligne aussi l’intérêt d’encourger les transferts de fonds par les immigrés pour des « investissements productifs » dans leurs pays d’origine. Chedly Neffati, secrétaire général adjoint de la Ligue arabe a déploré le « manque d’une volonté politique » de la part de l’UE pour discuter d’un système de quotas d’entrées des travailleurs maghrébins eu Europe. Rappelant que les pays du Maghreb collaborent avec l’UE pour lutter contre l’immigration illégale, il a indiqué, à titre d’exemple, que les gardes-côtes tunisiens ont empêché l’arrivée en Europe de 70.000 clandestins originaires de 63 pays durant l’année 2006. Le littoral méditerranéen des pays d’Afrique du nord, notamment l’Algérie, la Libye, le Maroc et la Tunisie, sert de point de départ vers l’Europe aux clandestins originaires du Maghreb et d’Afrique subsaharienne.


L’île de Malte veut profiter du tourisme sans frontières

 

 
 AFP, le 9 décembre 2007 à 06h53 Par Jean-François LE MOUNIER LA VALETTE, 9 déc 2007 (AFP) – Malte (402.000 habitants) qui a accueilli en 2006 près de 1,1 millions de touristes compte sur son entrée dans l’espace  Schengen pour en accroître encore le nombre alors que 2007 s’annonce déjà comme une année record pour le nombre de visiteurs.   A compter du 21 décembre et pour la première fois dans l’histoire pluri centenaire de Malte, les passagers des ferries reliant l’archipel méditerranéen à la Sicile voisine n’auront plus à montrer leur passeport à la police des frontières.   « Tout est prêt », affirme fièrement Rosette Fenech, responsable de la communication de l’aéroport international de Malte où les citoyens de l’Union européenne pourront à leur tour entrer sans  contrôles, comme prévu par les accords Schengen, à partir du 1er avril 2008.   Malte dont 25% du PIB environ découle du tourisme, deviendra ainsi la première île indépendante d’Europe sans contrôle à ses frontières aériennes et maritimes pour les voyageurs des 13 autres et bientôt 22 pays de l’espace Schengen.   Pour se préparer à l’évènement qui coïncidera à quelques mois près avec l’autre révolution que constitue l’entrée de la petite république dans l’euro le 1er janvier 2008, l’aéroport de Malte a dû construire une nouvelle aile destinée aux « passagers Schengen » pour un coût d’1,05 millions de lires maltaises (2,5 millions d’euros). 50% des travaux ont été financés par un prêt du gouvernement norvégien.   L’adhésion à l’espace de libre circulation européen n’a pas suscité de polémique dans l’île avec laquelle plusieurs compagnies « low-cost » anticipant un boom du tourisme ont ouvert récemment des liaisons avec l’Europe du Nord.   Les citoyens maltais, qui peuvent se trouver parfois à l’étroit sur l’espace restreint et presque totalement urbanisé de leur archipel de 316 KM2 (record de densité de population en Europe) voient d’un bon œil, la possibilité de circuler plus librement hors du pays.   L’application de l’accord a nécessité des adaptations dans le terminal passager du port de La Valette où 400.000 croisiéristes débarquent chaque année pour admirer les fortifications et les monuments de la cité des Chevaliers de Malte.   Jusqu’à quatre paquebots transportant chacun plus de mille plaisanciers peuvent accoster simultanément pour une journée de découverte de Malte si bien que les opérations de débarquement et d’embarquement doivent être simplifiées au maximum si l’île veut conserver son image de havre ensoleillé aux portes de l’Europe. Le groupe « Scheval » (pour « Schengen evaluation ») de l’UE a supervisé les préparatifs à la levée des contrôles aux frontières maltaises.   Comme le petit pays doit être capable de délivrer des visas au nom de tous les autres pays d’Europe, un certain nombre de consulats maltais à l’extérieur de l’Union ont du être agrandis pour accueillir un public plus nombreux.   Selon des sources proches du dossier, le consulat de Malte à Tunis a été jugé conforme par le groupe « Scheval » mais celui de Moscou doit être déménagé et renforcé.   Malte a en outre signé avec l’Italie et l’Autriche des accords de coopération pour permettre à ces deux pays de l’espace Schengen de délivrer des visas en son nom dans les pays où la petite île n’a pas de représentation.   Au quartier général de la police maltaise une unité spéciale forte de 40 agents de la police des frontières a été formée pour travailler sur le système commun d’échange d’informations SIS de l’espace Schengen.   « L’entrée dans Schengen sera une étape historique dans le rapprochement de Malte avec les idées et l’idéal européens », a souligné récemment le ministre de l’Intérieur Tonio Borg.
 

 

Plainte d’un groupe anti-nucléaire contre Kadhafi pour « torture »

 
Reuters le 09/12/2007 15h21 BORDEAUX, 9 décembre (Reuters) – L’association anti-nucléaire Tchernoblaye a dit dimanche avoir porté plainte pour « torture » contre le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi et demande son arrestation lundi lors de sa visite en France. L’association, dont le siège est à Bordeaux et qui est présidée par Stéphane Lhomme, porte-parole national du Réseau Sortir du nucléaire, dit que la plainte a été adressée au procureur de la République de Paris, Jean-Claude Marin,. Tchernoblaye demande la « mise en détention de M. Kadhafi » et invoque le principe de « compétence universelle » que « la France a transposée dans son droit interne en tant que pays signataire de la Convention internationale de 1984 contre la torture ». Le texte de la plainte, cité dans un communiqué, mentionne « les tortures dont ont été victimes les otages bulgares » qui, selon Tchernoblaye, « ont été reconnues le 8 août 2007 par le fils du numéro un libyen, Seif al-Islam Kadhafi » dans une interview accordée à la chaîne de télévision Al Djazira. « Nous attirons votre attention sur le fait que M. Kadhafi Mouammar n’est pas couvert par une immunité en tant que Chef d’Etat puisque, dans son pays, il ne bénéficie pas formellement d’un tel statut et est seulement qualifié de ‘Guide' », ajoute Tchernoblaye dans sa plainte. L’association dénonce le « troc nucléaire » qui a « consisté à échanger les otages bulgares » – les cinq infirmières et le médecin d’origine palestinienne libérés le 24 juillet – contre l’accès au nucléaire promis « par M. Sarkozy à M Kadhafi ». Ceci « revient à encourager les prises d’otages éventuellement assorties de tortures », dit-elle, demandant au président de la République de « renoncer à livrer de la technologie et des matières nucléaires à M. Kadhafi »./  
 


 

Home – Accueil الرئيسية

 

Lire aussi ces articles

17 septembre 2010

Home – Accueil TUNISNEWS 10 ème année,N° 3769 du 17.09.2010  archives : www.tunisnews.net    TUNISIE : Incohérence des politiques Européennes

En savoir plus +

Langue / لغة

Sélectionnez la langue dans laquelle vous souhaitez lire les articles du site.

حدد اللغة التي تريد قراءة المنشورات بها على موقع الويب.