10 septembre 2010

Home – Accueil

TUNISNEWS

10 ème année, N° 3762 du 10.09.2010
 archives : www.tunisnews.net 


AP: Tunisie: vives appréhensions des conséquences de l’autodafé du Coran Hend Harouni: Muhammad (p.p.b.h) is the Prophet of Allah in the holy Quran the torah and the Bible–stop terry jones burning crime! Ouest-France: Ramadan extrême pour les clandestins de Redeyef Arabasta3: عشرة ملاين حبيناه Maghreb Intelligence: Exclusif : Comment le DRS a pris le pouvoir à la Sonatrach Maghreb Intelligence: Kadhafi : « l’argent c’est moi »   Le Journal du Dimanche: « Pour un Islam de la modération »


Tunisie: vives appréhensions des conséquences de l’autodafé du Coran


10/09/10 15:17 TUNIS (AP) — Le projet d’un pasteur américain de brûler le Coran samedi aux Etats-Unis suscite de vives appréhensions dans divers milieux en Tunisie. Le pasteur Terry Jones, qui dirige le « Dove World Outreach Center », en Floride, a annoncé qu’il comptait mettre le feu à 200 exemplaires du livre saint musulman à l’occasion du 9ème anniversaire des attentats du 11 septembre. « Ne brûle pas le Coran », lance vendredi sur sa « une » le quotidien « Le Temps » à l’adresse de l’initiateur du projet, taxé d »’extrémiste » et de « fou mécréant ». Son confrère « Assabah » qualifie l’acte projeté de « provocateur et grave » qui « dénote une vision étroite et superficielle quant aux conséquences qu’il peut engendrer sur la sécurité et la stabilité dans de nombreuses régions du monde ». Le journal estime que l’initiative du pasteur américain, qui coïncide avec l’Aïd Al Fitr (fête marquant la fin du mois de Ramadan) célébrée par plus d’un milliard de musulmans de par le monde, est « humiliante non seulement pour les musulmans, mais aussi pour toutes les religions, tous les peuples et pour la dignité de l’homme ». Il s’interroge sur les mobiles de « cette résurgence croissante de l’animosité envers l’islam et les musulmans », en dénonçant « cette fièvre de l’islamophobie qui se dissimule derrière le paravent de la liberté d’opinion et d’expression », mais qui « nuit aux relations entre le monde islamique et l’Occident ». Les deux journaux appartiennent au groupe de presse détenu par le gendre du président tunisien Zine El Abidine Ben Ali, Mohamed Sakhr El Materi, promoteur de la radio coranique « Zitouna » qui prône « la fraternité, la modération et la tolérance ». Stigmatisant cette « mobilisation haineuse contre la nation islamique », le Parti démocratique progressiste (PDP) met en garde quant à lui contre les conséquences de ce qu’il considère comme « un crime moral et religieux ». Cette formation de l’opposition légale en appelle au gouvernement américain tout autant qu’à ceux des pays musulmans pour s’opposer et stopper cet « acte incendiaire ». AP


MUHAMMAD (P.P.B.H) IS THE PROPHET OF ALLAH IN THE HOLY QURAN THE TORAH AND THE BIBLE–STOP TERRY JONES BURNING CRIME!


 

By Hend Harouni Tunisia

In the Name of Allah, the Most Gracious, the Most Merciful & Prayer and Peace Be Upon Our Loyal and Sincere Muhammad Prophet

Tunis on the 30th of Ramadan 1431-9th of September 2010

People who do not believe that Muhammad Prophet Prayer & Peace Be Upon Him is the Messenger of Allah do but  express  that “they do not want to believe”. That means it has nothing to do with the evidence, truth and unquestionable reality already existing and proving that Our Loyal Muhammad Prophet is certainly The Messenger of Allah.

Not only do People of the Book of the Jews and Christians know our Prophet Muhammad (P.P.B.H) but their knowledge is at a very strong obvious stage, they know Him as they know their sons. Allah describes such high knowledge level in The Holy Quran : verses 146-147 in Surah Al Baqarah(the Cow)- Here is the Arabic version followed by English translation :

القرآنالكريم-سورة البقرة : الآيتان الكريمتان 146-147 :

قال اللهتعالى : »الَّذِينَ آتَيْنَاهُمُ الْكِتَابَ يَعْرِفُونَهُ كَمَا يَعْرِفُونَ أَبْنَاءهُمْ وَإِنَّ فَرِيقاً مِّنْهُمْ لَيَكْتُمُونَ الْحَقَّ وَهُمْ يَعْلَمُونَ (146) الْحَقُّ مِنْ رَبِّكَ فَلَا تَكُونَنَّ مِنَ الْمُمْتَرِينَ (147) « .صدق الله مولانا العظيم-سورةالبقرة.

The Holly Quran : Surah Al Baqarah (The Cow) -Verses 146-147 :

146. And those to whom We have given the Book recognize (the Final) Messenger (the Venerable Muhammad [blessing and peace be upon him] and his glory and majesty) as they doubtlessly identify their own sons. But certainly a party of them is concealing the Truth deliberately. 147. (O Listener!) The Truth is from your Lord. So, never be of those who doubt’.

Also, People of The Book find citation of  the Prophethood of Muhammad (P.P.B.H) in their books that is : the Torah and the Bible. Here is the evidence in Surah Al Araf  (The Heights)-Verse 157 and Surah As-Saff (The Battle Array)-Veres from 6 to 9 :

القرآنالكريم-سورة الأعراف : الآية الكريمة 157 :

قال اللهتعالى : »الَّذِينَ يَتَّبِعُونَ الرَّسُولَ النَّبِيَّ الأُمِّيَّ الَّذِي يَجِدُونَهُ مَكْتُوباً عِندَهُمْ فِي التَّوْرَاةِ وَالإِنْجِيلِ يَأْمُرُهُمبِالْمَعْرُوفِ وَيَنْهَاهُمْ عَنِ الْمُنكَرِ وَيُحِلُّ لَهُمُ الطَّيِّبَاتِ وَيُحَرِّمُ عَلَيْهِمُ الْخَبَآئِثَ وَيَضَعُ عَنْهُمْ إِصْرَهُمْ وَالأَغْلاَلَ الَّتِي كَانَتْ عَلَيْهِمْ فَالَّذِينَ آمَنُواْ بِهِ وَعَزَّرُوهُ وَنَصَرُوهُوَاتَّبَعُواْ النُّورَ الَّذِيَ أُنزِلَ مَعَهُ أُوْلَـئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ (157) ». صدق الله مولانا العظيم -سورة الأعراف.

Surah Al Araf  (The Heights)-Verse 157 :

157. (They are the people) who follow the Messenger, the Prophet (titled as) al-Ummi (who imparts to the people from Allah the news of the unseen and knowledge and secrets of socio-economic disciplines of life without himself being taught by any human in the world); whose (eminent attributes and exquisite powers) these people find written in the Torah and the Injil (Gospel); who enjoins on them virtues and forbids them vices, declares wholesome things lawful and impure ones unlawful for them and removes from them their heavy burdens and yokes (shackles) weighing upon them (due to their acts of disobedience and blesses them with freedom). So those who will believe in this (most exalted Messenger) and will venerate and revere him and serve and support him (in his Din [Religion]) and follow this light (the Qur’an) that has been sent down with him, it is they who will flourish and prosper.’

القرآنالكريم-سورة الصف : الآيات الكريمة من 6 إلى 9 :

قال اللهتعالى : »وَإِذْ قَالَ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ يَا بَنِي إِسْرَائِيلَ إِنِّي رَسُولُ اللَّهِ إِلَيْكُم مُّصَدِّقاً لِّمَا بَيْنَ يَدَيَّ مِنَ التَّوْرَاةِوَمُبَشِّراً بِرَسُولٍ يَأْتِي مِن بَعْدِي اسْمُهُ أَحْمَدُ فَلَمَّا جَاءهُم بِالْبَيِّنَاتِ قَالُوا هَذَا سِحْرٌ مُّبِينٌ (6) وَمَنْ أَظْلَمُ مِمَّنِ افْتَرَى عَلَى اللَّهِ الْكَذِبَ وَهُوَ يُدْعَى إِلَى الْإِسْلَامِ وَاللَّهُ لَايَهْدِي الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ (7)  يُرِيدُونَ لِيُطْفِؤُوا نُورَ اللَّهِ بِأَفْوَاهِهِمْ وَاللَّهُمُتِمُّ نُورِهِ وَلَوْ كَرِهَ الْكَافِرُونَ (8) هُوَ الَّذِي أَرْسَلَ رَسُولَهُ بِالْهُدَى وَدِينِ الْحَقِّ لِيُظْهِرَهُ عَلَى الدِّينِ كُلِّهِ وَلَوْ كَرِهَ الْمُشْرِكُونَ(9) ». صدق الله مولانا العظيم-سورة الصف.

Surah As-Saff (The Battle Array)-Veres from 6 to 9 :

6. (And also recall the time) when ‘Isa son of Maryam (Jesus son of Mary) said: ‘O Children of Israel, indeed I am (a Messenger) sent to you by Allah, confirming the Torah, the Book which came before me, and bearing the good news of (the pleasant arrival) of (the Esteemed) Messenger (blessings and peace be upon him) who will come after me, whose name is Ahmad (now in the heavens).’ But when he (the Last of the Messengers) came to them with clear Signs, they said: ‘This is open magic.’ 7. And who can be a greater wrongdoer than he who invents a lie against Allah while he is being invited towards Islam. And Allah does not guide the wrongdoers. 8. These (deniers of the Truth) desire to put out the Light of Allah by (blowing) with their mouths whereas Allah will take His Light to perfection, even though the disbelievers may dislike it intensely. 9. He is the One Who has sent His Messenger with Guidance and Din (Religion) of Truth so that He may make it dominate and prevail over all other religions, even though the idolaters may hate it much’.

Another evidence : Surah Ar Raad (The Thunder)-Verse : 43 :

القرآنالكريم-سورة الرعد : الآية الكريمة 43 :

قال اللهتعالى : »وَيَقُولُ الَّذِينَ كَفَرُوا لَسْتَ مُرْسَلًا قُلْ كَفَى بِاللَّهِ شَهِيدًا بَيْنِي وَبَيْنَكُمْ وَمَنْ عِنْدَهُ عِلْمُ الْكِتَابِ (43) ». صدق الله مولانا العظيم-سورة الرعد.

Surah Ar Raad (The Thunder)-Verse : 43 :

43. And the disbelievers say: ‘You are not a Messenger.’ Say: ‘Sufficient is Allah as a Witness between you and me (on my Messengership), and so also is the one who (exactly) possesses the knowledge of the (revealed) Book.’

Here are other very important evidences with Arabic subtitles- :

The Absolute Truth About Muhammad In The Bible part 1 [HD] Arabic Subtitles

http://www.youtube.com/watch?v=Y_ww-sIDK2U&annotation_id=annotation_212806&feature=iv

The Absolute Truth About Muhammad In The Bible part 2 [HD] Arabic Subtitles

http://www.youtube.com/watch?v=qp_k_U0UI_E&feature=player_embedded

Re : Terry Jones, pastor of Dove World Outreach Center in Gainesville, Florida  terrorist  intention to commit the “burning” of the Holy Quran crime that he openly declared to be on the 11th of September.

Reference is being made to Barak Obama’s Speech to the Muslim World: ‘A New Beginning’ in  Cairo University  – Cairo, Egypt  on  June 4, 2009 in which he praises the Holy Quran Book and Islam and respect of the Muslims , what must be expected is that no way should such horrible crime even be spoken about and be stopped from the start before a whole campaign.

Referring to following article :

Pastor weighing plans to burn Qurans amid U.S. warnings

September 07, 2010|By the CNN Wire Staff

http://articles.cnn.com/2010-09-07/us/florida.quran.burning_1_petraeus-islamic-qurans?_s=PM:US

A Florida pastor told CNN on Tuesday that while his congregation still plans to burn Qurans to protest the September 11, 2001, terrorist attacks, the church is « weighing » its intentions.

Terry Jones, pastor of Dove World Outreach Center in Gainesville, Florida, who was interviewed on CNN’s « American Morning, » said the congregation is taking seriously the warning from the U.S. military that the act could cause problems for American troops.

« We have firmly made up our mind, but at the same time, we are definitely praying about it, » Jones said.

This last sentence is a contradiction in itself, unwise reflexion :  they cannot as “worshipers” even adopt the sinful  idea of “burning” a Holy book from Allah and pray Him at the same time. Another point is that the Holy Quran is the miracle of our Sincere and Final Prophet sent from Allah to the human nation, so it is nonsense having limited it to Taliban reaction only against this ”burning crime” we as all Muslims never tolerate such terrorist, extremist and racist attack and even Non-Muslims who strongly and really oppose such offense. As a matter of fact, this crime has to be condemned by the Americans not only because of U.S.A. army interests but because it is in itself and by nature a crime against religion, freedom and dignity of Muslims and their sacred book wherever they exist.

Thus, such foolish deed i.e. intention of burning The Holy Quran is an open declaration of war against :

-Allah first as HE is the owner of this Holy book that He wanted It to be His Prophet Muhammad’s miracle

-The Muslims all over the world

-The Non-Muslims but who do not hate Islam and Muslims to such exaggerated extent

Furthermore, conflicts between human beings have nothing to do with Sacred Prophets and the Holy Quran Book calculations …. .

The Americans who call for dialogue between different peoples, coexistence and respect of believes do not stop the “declared premeditated burning crime” of the Quran at once and do but express verbal rejection opinions and speak about what they call as their fear from strong reactions against their soldiers by Taliban in Afghanistan instead of stopping such threat by preventing this story that strengthens hatred.

 

 

For instance, when there are news about any possible attack, we see all the concerned sides acting to prevent it from taking place from the first seconds and calling it as a “terrorist threat attack” while this is on the level of human beings relationships only. It is unacceptable that any one calls for violation of any sacred religious value because of any disagreement between people whatever the human beings’ degree of damage in this world, they have to work for solving their conflicts. 

All my cited Holy Quran verses evidences are but chosen basic examples and there are more just read The whole Quran book  and you will see. Our Holy Quran Book  is “pure” has never and will never be subject to any  falsification as well protected by Allah, Our Greatest Protector – Ref. : The Holy Quran : Surah Fussilat (Verses : from 40 to 44) :

القرآنالكريم-سورة فصلت :الآيات من 40  إلى 44 :

قال اللهتعالى : » إِنَّ الَّذِينَيُلْحِدُونَ فِي آيَاتِنَا لَا يَخْفَوْنَ عَلَيْنَا أَفَمَن يُلْقَى فِي النَّارِ خَيْرٌ أَم مَّن يَأْتِي آمِناً يَوْمَ الْقِيَامَةِ اعْمَلُوا مَا شِئْتُمْ إِنَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ بَصِيرٌ (40) إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا بِالذِّكْرِ لَمَّا جَاءهُمْ وَإِنَّهُلَكِتَابٌ عَزِيزٌ (41)لَايَأْتِيهِ الْبَاطِلُ مِن بَيْنِ يَدَيْهِ وَلَا مِنْ خَلْفِهِ تَنزِيلٌ مِّنْ حَكِيمٍ حَمِيدٍ (42) مَا يُقَالُ لَكَ إِلَّا مَا قَدْ قِيلَ لِلرُّسُلِ مِن قَبْلِكَ إِنَّ رَبَّكَ لَذُومَغْفِرَةٍ وَذُو عِقَابٍ أَلِيمٍ (43) وَلَوْ جَعَلْنَاهُ قُرْآناً أَعْجَمِيّاً لَّقَالُوا لَوْلَا فُصِّلَتْ آيَاتُهُ أَأَعْجَمِيٌّ وَعَرَبِيٌّ قُلْ هُوَ لِلَّذِينَ آمَنُوا هُدًى وَشِفَاء وَالَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ فِي آذَانِهِمْوَقْرٌ وَهُوَ عَلَيْهِمْ عَمًى أُوْلَئِكَ يُنَادَوْنَ مِن مَّكَانٍ بَعِيدٍ(44) ».صدق الله مولانا العظيم-سورة فصلت.

The Holy Quran : Surah Fussilat (Verses : from 40 to 44) :

40. Verily those who turn away from the straight path with regard to (the meanings of) Our Verses are not hidden from Us. Then, is he better who is thrown into the Fire of Hell or someone who comes safe and secure (from the torment) on the Day of Resurrection? Do as you wish. Surely He sees all that you do. 41. Indeed those who disbelieved in the Qur’an when it had come to them, (that is their ill fortune). And surely it (the Qur’an) is a Mighty Venerable Book. 42. Falsehood can approach it (the Qur’an) neither from before nor from behind. (It) has been sent down by the Most Wise, the Most Praiseworthy (Lord). 43. (O Beloved!) Whatever is said to you are the same Words that have been said to the Messengers before you. Surely your Lord is Most Forgiving and the Master of agonizing chastisement (as well). 44. And if We had revealed this (Book) as a Qur’an in a non-Arabic language, they would certainly have said: ‘Why have its verses not been expounded expressly? Is the Book non-Arabic and the Prophet an Arab?’ (So, O Esteemed Beloved, We have revealed the Qur’an also in your language.) Say: ‘That (Qur’an) is Guidance as well as Healing for the believers but those who do not believe, their ears are heavy with deafness and that is blindness (as well) in their case, (as if) they are like men called from afar’.

Consequently, an end is to be put to all kinds of violations of our Sacred Quran book wherever and forever for people to coexist in peace.

All my best wishes of Happiness, Brotherhood & Prosperity to All the Muslims in this world at the occasion of joy that Allah granted us on this Eid El Fitr occasion

P.S. : English translation Source of the Holy Quran verses By Dr Muhammad Tahir –ul- Kadri : Love Islam Channel-Link :  http://voyagebwp.wordpress.com/holly-quran-irfan-ul-quran-english-translation/

N.B.: Just learned from Aljazeera-Qatari Channel the news that Terry Jones declared having reviewed his decision in question./


Ramadan extrême pour les clandestins de Redeyef

vendredi 10 septembre 2010

  • Albert Labat, président du Logis Saint-Jean, avec Ali, hier. Le jeune homme, 18 ans, est arrivé de Redeyef il y a un an, fuyant sa région sinistrée par le chômage et la répression. C’était son premier ramadan de clandestin.Ils sont jeunes, ils se cachent, vivent dans des caves. Les jeunes Tunisiens sans papiers qui errent à Nantes ont achevé hier un mois de jeûne vécu dans des conditions très pénibles. Rencontre.

Pas un chat autour des grandes tables du logis Saint-Jean. D’ordinaire, le local de la rue du Chapeau-Rouge, à Nantes, est pourtant bondé et bruyant, plein du bruit des voix : celle des sans-abri/sans-papiers accueillis ici, en journée, toute l’année. Les hommes et les femmes privés de toit et de pièces d’identité y trouvent refuge, écoute, nourriture, et du café à volonté.

Silence inhabituel depuis le début du Ramadan. Les trente à quarante jeunes hommes venus de Redeyef, en Tunisie, désertent le logis où petit-déjeuner et goûter sont servis quotidiennement. A quoi bon venir si on ne peut pas manger ?

Climat répressif en Tunisie

En ce dernier jour de jeûne, Ali et Khalid (1), 18 ans et 22 ans, sont là tout de même. Poids plumes s’enfonçant sur les canapés d’occas’, ils font comme ils peuvent, entre méfiance et français hésitant, pour analyser ce Ramadan si dur. Le premier pour eux sur le sol français. Pas une sinécure : « Au bled, il y a la famille, on prend la douche, on est propre, on mange bien, on sort comme on veut. »

Il y a un an, ils ont fui Redeyef, ville du bassin minier de Gafsa, au Sud-Ouest de la Tunisie. En 2008, la population manifestait pour dénoncer des corruptions, le chômage… La répression a été dure, avec deux jeunes tués. « Mon frère a fait de la prison », lâche Ali. Depuis, les forces vives de Gafsa et de Redeyef s’évadent de la région, via la Libye et l’Italie. La plupart de ces jeunes hommes arrivent à Nantes, clandestinement. Par peur des représailles qui pourraient être exercées sur leur famille restée au pays, ils n’osent même pas demander l’asile. Ils vivotent sans aide ni droit.

Nuits difficiles dans les caves

Albert Labat, qui préside l’association du logis Saint-Jean, connaît bien leurs galères quotidiennes. « Le 115 ? Ils n’ont pas assez de lits d’urgence pour les SDF. Alors pour les sans-papiers » Ali et Khalid dorment dans des caves depuis des mois, avec leurs trente à quarante compatriotes exilés… mais d’une seule oreille, mime Ali, ses mains jointes contre sa joue : « Les personnes ont peur. Ici, il y a toujours la police. »

L’adolescent a déjà été placé deux fois en garde à vue, une fois en centre de rétention. Khalid a connu cinq fois les geôles. « Depuis juillet, ils n’osent plus aller aux bains municipaux. Certains ont été interpellés là-bas, s’inquiète Albert Labat, qui a écrit une lettre au procureur, via l’avocat de l’association. Avant l’été, j’étais obligé de rationner les bons de douche. Actuellement, je n’en distribue plus. »

Et c’est encore l’obligation de se cacher qui gâche leurs soirées de Ramadan. « On va dans les mosquées. A la Souillarderie, c’est bien. Il y a de vraies tables. On mange la soupe, la viande, les dattes. On reste jusqu’à minuit. »Ce rythme est épuisant, nerveusement et physiquement. Aujourd’hui, c’est jour de l’Aid. Pour la rupture du jeune, ils reviendront au Logis. « Où aller sinon ? »

Agnès CLERMONT

(Source: ouest-france.fr le 10 septembre 2010)

Lien: http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Ramadan-extreme-pour-les-clandestins-de-Redeyef-_-1505159——44109-aud_actu.Htm

 


 
Cette fois, les appels à la candidature de Ben Ali n’ont pas tardé à faire leur apparition sur à  peu près partout sur les médias acquis à la cause mauve, prenant même à contre pied tout les observateurs qui s’y attendaient à plutôt mi-mandat comme ça a toujours été le cas. Bien sur, on nous a bassiné avec cette histoire de volonté du peuple et son choix libre: Hier 65, aujourd’hui 1000 et demain 10 millions voir plus si c’est possible et on remarquera que pour le moment, le RCD n’a toujours pas souhaité publiquement la candidature de Ben Ali en 2014 (qui sait, peut-être qu’ils ont un autre candidat), on permettra ainsi à la mayonnaise de prendre avant de la resservir une énième fois à des tunisiens las de revoir un spectacle qu’on pourrait qualifier de tragicomique. Deux grands enseignements sont à tirer de cet épisode: – Le ridicule ne tue plus: après avoir bidouillé comme bon lui a semblé laconstitution en 2002, le régime chercher à donner une légitimité inexistante à ce changement, s’il était visionnaire, il aurait pu enlever la clause de la limite d’âge dès le départ, pourquoi se couvrir de ridicule deux fois sinon? Un autre ridicule est que cette « demande populaire » et après un petit calcul stipule que depuis 1940 jusqu’à 1974, la Tunisie entière n’aura pas été capable de mettre au monde une personne capable de tenir les rênes dans ce pays, que l’ont doit supplier quelqu’un qui aura 79 ans pour continuer « la marche »; rien de plus insultant aussi pour le RCD, parti de l’indépendance et de la construction, il n’aura pas été capable de préparer un successeur, fort de millions d’adhérents (officiellement bien sur), il se trouve obligé de présenter pour la 6 éme fois le même candidat, c’est à se demander ce que font les militants depuis 22 ans… – Le deuxième point, un peu plus amer et nettement plus important, c’est surtout la composition de ces fameuses listes, peu importe la présence d’artistes, ce qui nous frappe c’est le nombre d’hommes d’affaires puissants et bien implantés dans l’économie tunisienne, en tête de liste on trouvera bien surle gendre du président et ses nombreuses entreprises dans différents domaines, une analyse superficielle dira quec’est normal de vouloir assurer ses acquis quand on est un homme d’affaires, mais personnellement j’y vois une compatibilité totale entre régime en place et tout ceux qui font en sorte que l’économie du pays tourne (et elle tourne, faut l’avouer), le temps de Bourguiba est définitivement révolu, un pays qui continue à vivre presque normalement le jour d’un coup d’état médical est désormais un rêve lointain, l’état de « la loi et des institutions » n’est plus, l’amalgame entre le régime et ceux qui le défendent est de plus en plus facile à faire, rien plus ne les séparent… Conclusion: ne soyez plus surpris par n’importe quelle action du régime tunisien, et Ben Ali en 2014 ou pas, en 2019, soyez certains de vous retrouver avec le même régime, il suffira de lui enlever un peu de maquillage pour le reconnaître…

Publié par Arabastaà l’adresse 13:24 0 commentaireshttp://img2.blogblog.com/img/icon18_edit_allbkg.gif

Libellés : 2014,ben ali,tunisie,élections? diwwiw

(Source: Le blog ”Arabasta3” le 8 septembre 2010)  Lien:http://arabasta3.blogspot.com/search/label/tunisie

 


Exclusif : Comment le DRS a pris le pouvoir à la Sonatrach

 


  Mercredi, 08 Septembre 2010 12:06 Le DRS (Département du renseignement et de la Sécurité- la sécurité militaire algérienne) a décidé de sortir de l’ombre et montrer qu’il supervise directement les dossiers jugés stratégiques pour l’Algérie, dont fait partie bien sûr le secteur de l’énergie. Du temps de la Direction du contre-espionnage (DCE), dirigée à l’époque par le général major Smaïn Lamari -alias «El Hadj »-, ce dernier supervisait personnellement les dossiers qui se rapportaient à l’énergie. Il confiait les investigations et la coordination des «affaires» à son homme de confiance le général Mhenna Djebbar, Colonel à l’époque, promu au grade de général le 5 juillet 2005. Depuis le décès de Smaïn Lamari le 27 août 2007, «officiellement» d’un infarctus, cette tâche a été confiée à Ahmed Kherfi -promu général le 5 juillet 2008- qui l’a remplacé à la tête du contre-espionnage. D’ailleurs, la nomination du général Kherfi s’est accompagnée d’une réorganisation totale du DRS. La direction du contre-espionnage (DCE) a été depuis rebaptisée Direction de la Sécurité Intérieure (DSI). Néanmoins, et afin d’éviter le monopole d’un seul service voire d’une seule personne sur le secteur ultrasensible de l’énergie comme ce fut le cas du temps de Smaïn Lamari, le patron du DRS, le général de corps d’armée Mohamed Lamine Mediène, alias «Tewfic», a désigné d’autres officiers et d’autres services pour suivre de près le dossier de l’énergie, et en particulier celui de la Sonatrach. Ainsi, c’est le général major Rachid Lallali, patron de la Direction de la documentation et de la Sécurité extérieure (DDSE), qui s’occupe désormais des actifs de la Sonatrach à l’étranger. Il s’occupe également des sociétés écrans, et du suivi des contacts avec les sociétés étrangères. C’est lui, par exemple, qui est en charge de la supervision des enquêtes en cours sur les avoirs de la Sonatrach à l’étranger. La DDSE peut compter, en effet, sur un important réseau d’agents expérimentés. Habituellement, les agents de la DDSE à l’étranger s’occupaient essentiellement de la surveillance des opposants algériens établis à l’étranger, notamment les islamistes et les activistes berbères, et de la sécurisation des ambassades. Quant au général Mhenna Djebbar, célèbre pour ses frasques -un goût immodéré pour l’alcool et les femmes-, il a été jugé trop gourmand par ses compères et a été finalement écarté de la DSI. En compensation, le général Djebbar a été nommé à la tête de la Direction Centrale de la Sécurité de l’Armée (DCSA), en raison des nombreux services rendus lorsqu’il dirigeait le sinistre CTRI de Blida (Première région militaire), sous l’autorité directe de Smaïn Lamari. Son éloignement de la DSI a été un grand soulagement pour le nouveau patron de cette structure, Ahmed Kherfi, qui craignait de ne pouvoir exercer sa pleine autorité sur un officier qui était son supérieur dans un passé relativement récent. Dans la pratique, il existe aujourd’hui deux centres de décision parallèles qui gèrent l’affaire de la Sonatrach. Le meilleur exemple est ce qui se passe dans les coulisses concernant le projet relatif à la construction du complexe de vapocraquage d’éthane dans lequel est impliqué le français Total.
 
(Source: « Maghreb Intelligence » le 8 septembre 2010)

Kadhafi : « l’argent c’est moi »

  


Mercredi, 08 Septembre 2010 12:55 Le chef d’Etat libyen, le colonel Mouammar Kadhafi vient d’interdire à tous les responsables financiers du pays de se prononcer sur les prochaines privatisations ainsi que sur les intentions d’acquisition par l’Etat libyen de biens à l’étranger. Lors d’une réunion présidée par le guide de la révolution lui-même, juste après son retour de Rome et qui a rassemblé tous les PDG et les DG des Fonds d’investissements tels que la LIA (Libyan Investment Authority), la LAFICO, la Banque centrale, le guide libyen a fait comprendre à tout le monde que désormais, c’était lui qui gèrerait au quotidien les finances du pays et qui donnerait les tendances à suivre. Ce rappel à l’ordre est intervenu après que les Comités révolutionnaires aient transmis au guide de la révolution un rapport détaillé, d’après lequel des responsables au niveau des Fonds d’investissements, de la Banque centrale, et même de la NOC (National Oil Corporation), auraient éventé des informations confidentielles sur les actions qu’allaient mener la Qiyada en Libye en ce qui concerne les investissements à l’étranger et les éventuelles prises de participation dans certains groupes européens, surtout italiens. Mouammar Kadhafi a été surpris par le degré de précision des informations données par le premier ministre italien, Sylvio Berlusconi, dans ce sens. Ce qui est venu étayer le rapport transmis par les Comités révolutionnaires.

 
(Source: « Maghreb Intelligence » le 8 septembre 2010)


« Pour un Islam de la modération »


10 Septembre 2010

A l’occasion de la fin du ramadan, Hassen Chalghoumi, l’imam de Drancy, parle au JDD.fr de sa conception de l’Islam. Une conception qu’il détaille dans son livrePour l’Islam de France*, publié samedi. Contre la burqa et pour une pratique modérée de la religion, celui qui est parfois surnommé « l’imam de Sarkozy » est menacé par des musulmans intégristes.

 

Comment s’est passé l’Aïd-el-Fitr à la mosquée de Drancy ? C’était très joyeux. Il y avait plus de 6.000 fidèles à la mosquée, dont le maire de la ville, Jean-Christophe Lagarde (NC). Nous avons prié et chanté toute la journée, puis un imam que j’avais invité a fait un discours pour montrer notre intégration. En quelques mots, le discours disait que l’Islam était universel, qu’il devait s’adapter à chaque pays, que cette religion est basée sur le respect de la loi. J’enjoins toujours les fidèles à vivre en modération, sans provoquer, sans gêner.

Samedi sort votre livrePour l’Islam de France. Une sortie qui coïncide avec la fin du ramadan: c’était calculé? Oui, la fin du ramadan est un bon moment pour parler de l’islam de France. Il ne s’agit pas d’inventer une nouvelle religion, ni de légaliser le porc. Il s’agit d’un islam qui défend les valeurs de la France, qui dit non à la burqa, non à la polygamie. Un Islam qui refuse l’ingérence étrangère.

L’ingérence étrangère est-elle un vrai problème? Oui, sur le terrain, on voit beaucoup de mosquées gérées par des pays comme l’Algérie, le Maroc, la Tunisie. Cela empêche de s’adapter aux lois françaises. Après, on se demande pourquoi l’islam ne s’adapte pas, pourquoi il y a des attentats. Une des solutions qui garantisse l’indépendance de l’Islam de France, ce serait de taxer l’argent du halal, pour construire des mosquées et former des imams.

Le Quick halal: « Rien de plus qu’un business« 

A-t-on les moyens de former des imams français? Si on veut, on peut. Mais pour le moment, on n’a pas du tout les structures suffisantes. Les imams peuvent être formés à la mosquée de Paris, ou à l’UOIF (Union des organisations islamiques de France), mais cet organisme est contrôlé par les Frères musulmans. Moi je veux que les imams parlent de nos problèmes à nous: polygamie, mariages forcés, etc., au lieu de nous apporter des conflits de loin.

Le Quick halal fait polémique. Qu’en pensez-vous? Il y a du racisme, des préjugés. Le Quick halal, ce n’est rien de plus qu’un business. Quand il y a plus de six millions de personnes qui veulent manger halal, c’est normal. C’est la loi de l’offre et de la demande.

Estimez-vous qu’il y a une stigmatisation des musulmans en France? Absolument, même si nous ne sommes pas dans un pays raciste et que notre gouvernement n’est pas fasciste. Mais, il faut arrêter d’instrumentaliser les musulmans, soit en les considérant comme des épouvantails (à droite), soit en ne parlant que de leur « misère de vie » (gauche). Et il y a une vraie montée du racisme, c’est un danger pour nos enfants.

Dans votre livre, vous réaffirmez votre position contre le voile intégral. Vous espérez que la loi va être votée au Sénat la semaine prochaine? Je l’espère, bien entendu. J’ai choisi de soutenir le gouvernement sur la loi anti-burqa pour protéger nos filles. Porter la burqa est contradictoire: je pense que les femmes attirent encore plus les regards des hommes vers elles. Il fallait une loi. La pédagogie, seule, ne suffit pas. Et cela m’a créé beaucoup de problèmes. J’ai deux gardes du corps 24 heures sur 24, je n’ai pas le choix.

« Certains imams ont peur des représailles« 

Vous êtes conscient que la sortie de votre livre vous expose à des représailles. Pourquoi le publier coûte que coûte? Jusqu’à quand va-t-on rester comme ça, dans la peur? Seul le courage d’un homme de foi peut protéger nos enfants des dérives sectaires. J’ai cinq enfants, je pense à leur avenir.

Vous vous sentez investi d’une mission? Oui, en tant que président de la Conférence des imams de France, je vois d’autres imams qui, eux, ne peuvent pas parler aux médias, parce qu’ils sont payés par une ambassade, ou parce qu’ils ont peur. Peur d’être victimes des mêmes représailles que moi, à Drancy.

Comment expliquez-vous le fait que vous ayez autant de détracteurs? Il n’y a pas tant de personnes que cela. La majorité est silencieuse. Mes détracteurs sont notamment des gens qui sont financés par l’étranger, qui ne défendent pas les valeurs de la République. Certains disent que je suis l’imam de l’UMP, l’imam de Sarkozy, mais je suis un homme de foi, ni de gauche, ni de droite. D’autres imams pensent comme moi, mais ils ont peur.

Vous considérez-vous comme un modèle d’intégration? Ce n’est pas à moi de le dire. Mais je fais le maximum. J’ai mis tous mes enfants dans une école privée catholique, où ils ne prennent pas de cours de religion, bien sûr. Ils étudient l’Islam tous les mercredis à la mosquée. Je respecte la foi et la loi. Je prêche pour un Islam de la modération, qui trouve sa place dans la société française.

*Pour l’Islam de France, par Hassen Chalghoumi, aux éditions du Cherche-Midi, 18€

(Source: Le Journal du Dimanche le 10 septembre 2010)

 

Home – Accueil الرئيسية

 

Lire aussi ces articles

6 août 2010

Home – Accueil TUNISNEWS 10 ème année, N° 3727 du 06.08.2010  archives : www.tunisnews.net  Le parti Tunisie Verte: Hammam Lif

En savoir plus +

Langue / لغة

Sélectionnez la langue dans laquelle vous souhaitez lire les articles du site.

حدد اللغة التي تريد قراءة المنشورات بها على موقع الويب.