5 juin 2000

Accueil

 

 

Bonjour!
vous recevez depuis un certain temps quotidiennement des
nouvelles et des articles concernant la Tunisie. Nous voudrions recevoir de vous une évaluation sommaire de ce travail et des suggestions précises pour l’améliorer,l e réduire ou le supprimer.
Merci .

************************
An-Nahdha: Over 1,000 Political Prisoners on Hunger Strike

London 31st May 2000

PRESS RELEASE

URGENT!

Over 1,000 Political Prisoners on Hunger Strike in Tunisia

More than one thousand political prisoners in various Tunisian prisons have, on the 28th May, the day of the local elections in Tunisia, embarked on a hunger strike as a protest against the slow-death policy to which they have been subjected for 10 years and which has resulted i!n the death of tens of prisoners and in permanent illnesses to the majority of them. The strikers demand their immediate release as part of a general amnesty for all political prisoners, which would restore their political and civil rights . The strikers include the leaders of An-Nahdha Party, Dr. Sadok Shourou, Mr. Habib Ellouze, Mr. Ali Larayedh, journalist Hammadi Jebali, Dr. Ziad Doulatli, Dr. Abdellatif El-Mekki, Mr. Mohammed Al-Akrout and Dr. Ahmed Labiyad, as well as many members and activists of the Communist Workers Party led by Mr. Abdelmomen Belanes.

The very day the hunger strike began, a big gathering took place outside “La prison civile de 9 Avril” in the capital, comprising of a large number of human rights activists and defenders as a manifestation of their solidarity and support for the prisoners on hunger strike and to demand their release.

An-Nahdha Party of Tunisia calls upon all the forces of freedom and all human rights organisations to su!pport the demands and the struggle of Prisoners of Conscience.

An-Nahdha Party of Tunisia

Rached Ghannouchi

*********************

Communiqué

Nous sommes en grève de la faim
en solidarité avec les prisonniers politiques en Tunisie

Aubervilliers, le 5 juin 2000.

Nous les réfugiés politiques tunisiens en France, dont les noms suivent –
anciens prisonniers d’opinions, parents et amis des détenus politiques en
Tunisie- annonçons notre décision de mener une grève de la faim pour
protester contre les agissements arbitraires du pouvoir tunisien et en
solidarité avec tous les prisonniers d’opinion qui croupissent depuis une
décennie dans les geôles tunisiennes, subissant des conditions de détention
inhumaines et dégradantes en raison du mauvais traitement et de l’absence
de !soins malgré l’état de santé précaire de la plupart d’entre eux.
Pour dénoncer cette situation, Taoufik Echaib a entamé une grève de la faim
depuis le 05/05/2000 suivi par d’autres détenus dont Abdelmoumen Belanes le
08/05/2000 et par Sadok Chourou, Abdelatif Elmekki et Samir Dillou le 20/05
; Ces actions de grève de la faim sont généralisées dans toutes les prisons
tunisiennes depuis le 28/05/2000.
Par notre acte, nous lançons un appel à toutes les associations et
militants des Doits de l’Homme pour joindre leurs efforts aux nôtres pour :

– la libération immédiate et inconditionnelle de tous les prisonniers
d’opinion en Tunisie dans le cadre d’une amnistie générale.
– l’arrêt de tous les procès politiques et la levée des mesures de
contrôle judiciaire qui touchent des milliers d’anciens prisonniers
d’opinions.

Les signataires :
Zouhaier Issaoui, ancien prisonnier politique (91-99) et secrétaire général
du c!omité de défense des prisonniers politiques en Tunisie.
Ameur Larayedh président du bureau politique du mouvement Ennahdha.
Houcine Jaziri, réfugié politique en France et membre du bureau politique
d’Ennahdha.
Abdelkader Djebali, Chercheur universitaire, réfugié politique et frère du
prisonnier Mohamed Djebali.
Mohamed Trabelsi, membre du mouvement Ennahdha et réfugié politique.

La grève se déroule dans le local de l’association : Solidarité Tunisienne
:
40, rue du Landy – 93300 Aubervilliers –
Tel: 01 43 52 09 86- Fax : 01 43 52 72 93
E-mail :
cdppt@hotmail.com

*******************************

C.R.L.D.H.  Tunisie

Hourriya/ liberté

E-Mail : crldht@aol.com

E-Mail : maghreb-ddh@ras.eu.org

21 ter rue Voltaire 75011 Paris- France

– http :// www.maghreb-ddh.sgdg.org

 

TUNISIE

 

JOURNEE DE SOLIDARITE AVEC LES PRISONNIERS D’OPINION EN GREVE DE LA FAIM DANS LES PRISONS TUNISIENNES

 

    • Pour soutenir les grévistes de la faim Abdelmoumen Belanès, Taoufik Chaïeb, Sadok Chourou, Samir Dillou, Fathi Karaoud et Abdellatif El Mekki, prisonniers d’opinion accusés d’appartenir à des organisations interdites (PCOT – Parti communiste des ouvriers de Tunisie – et Ennahdha).

    • Pour exiger leur libération immédiate, pour l’amélioration de leurs conditions de détention et leur droit à la visite sans grillage.

    • Pour une amnistie des prisonniers d’opinion en Tunisie.

    • Pour le respect des libertés et des droits humains en Tunisie.

 

 

Une conférence de presse aura lieu

mercredi 7 juin 2000 à 15h00

dans les locaux de l’ACAT (Action des Chrétiens pour l’abolition de la torture)

7, rue Georges Lardennois 75019 Paris

avec la participation de :

Noureddine Aouididi, journaliste tunisien en grève de la faim depuis le 3 mai à Londres pour protester contre le harcèlement dont fait l’objet sa famille en Tunisie,

Mgr Gaillot du GTT

et des grévistes de la faim solidaires

 

 

L’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT), Amnesty International – section Française, la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH), la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), France-Libertés, le Groupe de Travail sur la Tunisie (GTT), ATTAC, Reporters Sans Frontières (RSF), le Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT), Hourriya/Liberté et le Comité de Soutien aux Luttes Civiles et Politiques en Tunisie (CSLCPT)

 

appellent à une journée de soutien aux prisonniers d’opinion tunisiens en grève de la faim, le mercredi 7 juin 2000. Des défenseurs des droits humains à Paris feront une grève de la faim de solidarité de 24h00.

En même temps, ce mercredi en Tunisie, le comité de solidarité avec Abdelmoumen Belanès et Fahem Boukaddous et le comité de soutien à Hamma Hammami coorganisent une journée de solidarité avec les prisonniers d’opinion en grève de la faim.

************************’
Comité de Défense des Prisonniers Politiques en
Tunisie
5, rue Jean Macé. 94120 Fontenay sous bois. Tel : 01
48 38 46 69. Email : cdppt@hotmail.com

Informations urgentes :
Grève générale dans les prisons tunisiennes.

Ensemble pour une amnistie générale.

Alors que le pouvoir tunisien vient de donner une
nouvelle preuve de son autisme avancé en organisant
des élections municipales surréalistes et en octroyant
au parti au pouvoir un score à la Ben Ali, le
mouvement de protestation dans et hors les prisons
tunisiennes continue à s’élargir : jour après jour de
nouveaux grévistes de la faim rejoignent leurs
camarades dans un mouvement de protestation qui
touche aujourd’hui !toutes les prisons tunisiennes et
toutes les catégories de prisonniers d’opinions en
Tunisie.

Par ailleurs nous venons d’apprendre qu’un
rassemblement de soutien aux grévistes vient d’être
organisé le dimanche 4 juin 2000 devant la prison
civile de Tunis à l’appel des familles des prisonniers
et d’un certain nombre de personnalités et d’anciens
prisonniers politiques.

Enfin les familles de certains grévistes nous ont fait
part des informations suivantes :

-0 Abdellatif El MEKKI : Médecin, ancien secrétaire
général de l’Union Générale Tunisienne des Etudiants
(UGTE), condamné à 10 ans et 11 mois de prison.et
actuellement emprisonné à la prison d’El Houareb
(Kairouan), a informé sa famille que son état de santé
s’est gravement détérioré ces derniers jours. Il a une
hémorragie au niveau de l’estomac et vomit du sang.

-1 Samir DILOU : avocat et maître assistant à
l’université de Sousse cond!amné à 12 ans de prison et
actuellement emprisonné à la prison 9 avril de Tunis
au pavillon E, cellule 8 (en isolement) et qui est
entré en grève de la faim le 20 mai. Sa mère lui a
rendu visite le vendredi 2 juin, Elle a dû attendre de
8h00 jusqu’à 13h30 pour pouvoir le voir, pendant la
visite, elle a constaté que son fils est très affaibli
et se trouve dans un état de santé critique
immédiatement après Elle s’est dirigée vers le
ministère de l’intérieur pour porter plainte et a
informé la LTDH de ses démarches.

En outre un grand nombre d’autres prisonniers sont
dans un état de santé qui rend la poursuite de la
grève extrêmement dommageable pour eux nous citerons
par exemple Mohamed EL AKROUT (prison de Bordj ERROUMI
: cardiaque), Mohamed MESTIRI (commandant de bord à
TUNISAIR, prison civile de Tunis), Shédly MAHFOUDH(
condamné à 21 ans de prison, hernie discale, ulcère),
Daniel ZARROUK( professeur, p!rison de Bordj ERROUMI,
ulcère), Bouraoui Makhlouf (prison de Monastir,
déplacement de vertèbres),Karim METHLOUTHI ( diabète,
asthme), Mondher BJAOUI (Prison civile de Tunis,
cardiaque et asthmatique).

***************************
SOS Tunesien -Initiative fuer Menschrechte in
Tunesien-
PF 610 472
28264 Bremen

Communiqué

2 juin 2000

Noureddine Aouididi est en grêve de faim depuis 30 jours -le 3 mai- Son état de santé ne cesse de se dégrader.

Noureddine Aouididi est un journaliste dissident puisqu´il signe des
articles qui sont considérés non désirable par les autorités officielle
tunisiennes, ainsi qu´il faitdes interviews avec despersonnalités qui
représentent la société civile et lemouvement
démocratique en Tunisie.Il a été condamné en 1992 à deux ans et demi de prison
pour sesactivit!és dans le mouvement
universitaire, il vit depuis 1994 en Grande Bretagneoù il a obtenu le
droit d´asyle politique en 1997.

Noureddine Aouididi mène sa grêve de la faim dans unesituation de
prise d´initiative par les acteurs de la Tunisie libre, ses confrères qui ont
poussé une résistance semblable par les grêves
de faim, le cas très connu de Taoufiq Ben Brick, ou la publication
d´articles autour des thèmes qui pour une décennie étaient tabous.

La situation du journalisme est devenue alarmante puisqu´elle a pris
une nouvelle dimension par l´attentat perpetré contre le journaliste Riad Ben
Fadhl le 23 mai dernier, et qui a publié un article
critiquant la politique actuelle du régime dans lejournal francais LEMONDE
seulement deuxjours avant l´attentat!

Noureddine Aouididi par sa grêve de la faim voulait soutenir un
principe juridique qui est la responsabilité personnelle qui aboutit à des
conséquences qu´en !aucun cas peuvent être subit par
d´autrui. Il demande ainsi que les membres de sa
famille ne devront pas être puni à cause de ses
publications, le cas des parents -agés plus de 70 ans-
et de ses frères et soeurs, qui sont humiliés,
maltraités, incarcérés et même condamnés à des peines
de prison ferme
(Abdelaziz, Radhia etMohamed), et qu´ils auront la possibilité d´avoir leur
droit à unpasseport.

Rappelant que le retrait du passeport en Tunisie est
une pratique très répandue et qui n´a pas de
fondement juridique, elle est purement et simplement
une décision d´une autorité politique ou
une mesure arbitraire commise par une quelconque
autorité policière.

SOS Tunesien demande aux forces démocratiques de
soutenir le mouvement
de résistance
pacifique contre toute escalade de la situation
politico-sociale vers
l´inconnu, et de soutenir
Noureddine Aouididi pour ses revendications à ce que
l!es membres de sa famille obtiendront leur
droit de citoyenneté, c à d requérir leur passeport et
leur droit decirculer librement.

Habib Alaya

***************************

Bonne nouvelle !( envoyée par hourlib@ifrance.com à la liste du Maghreb des droits de l´homme.)
Aujourd’hui lundi 5 juin Nadia, Ousseima et Sarah Hammami, les filles de Hamma Hammami et Radhia Nasraoui, sont allées récupérer leurs passeports.
Nadia remercie tout particulièrement tous ceux et celles qui se sont mobilisés pour relayer son appel.

*************************’

ÇáÑÇÈØÉ ÊÏÚæ Èä Úáí ááÇÝÑÇÌ Úä Èä ÇáÇäÓ

ÊæäÓ: äÏÇÁ áÅØáÇÞ ãÚÊÞáí ÇáÑÃí

ÊæäÓ Ü Ã. Ý. È Ü æÌåÊ ÇáÑÇÈØÉ ÇáÊæäÓíÉ áÍÞæÞ ÇáÇäÓÇä äÏÇÁ ááÇÝÑÇÌ Úä ÌãíÚ ãÚÊÞáí ÇáÑÃí æÏÚÊ ÇáÑÆíÓ Òíä ÇáÚÇÈÏíä Èä Úáí ÈÇáÎÕæÕ Çáì ÇÕÏÇÑ ÇãÑ ÇáÇÝÑÇÌ Úä ÚÈÏ ÇáãÄãä Èä ÇáÇäÓ ÇáãÖÑÈ Úä ÇáØÚÇã ãäÐ ÇáËÇãä ãä ãÇíæ. æÇÚÑÈÊ ÇáÑÇÈØÉ Ýí ÈíÇä ÕÏÑ ÇãÓ ÇáÇÍÏ Úä ÎíÈÊåÇ »ãä ÇáÙÑæÝ ÇáÎØíÑÉ« ÇáÊí ÊÍíØ ÈÇáÇÖÑÇÈ Úä ÇáØÚÇã ÇáÐí íäÝÐå åÐÇ ÇáãÚÊÞá ãäÐ ÇáËÇãä ãä ãÇíæ æÇÚÑÈÊ Úä ãÝÇÌÇÊåÇ ãä »ÇäÚÏÇã ãÓÄæáíÉ ÇÏÇÑÉ ÇáÓÌæä ÇÒÇÁ ÍÇáÉ ãæÇØä íÍÊÖÑ«. æÏÚÊ ÇáÑÇÈØÉ ÇáÑÆíÓ Èä Úáí Çáì ÇÓÊÎÏÇã ÕáÇÍíÇÊå ÇáÏÓÊæÑíÉ ááÇÝÑÇÌ Úä ÚÈÏ ÇáãÄãä Èä ÇáÇäÓ æÇáÓãÇÍ ÈÒíÇÑÊå ÈÔßá ØÇÑÆ »ÞÈá Çä ÊÍÏË ßÇÑËÉ«. æÕÏÑ Ýí ÍÞ ÚÈÏ ÇáãÄãä Èä ÇáÇäÓ Íßã ÈÇáÓÌä ÓÊ ÓäæÇÊ æäÕÝ ÇáÓäÉ ÇËÑ ÇÏÇäÊå Ýí íæáíæ æÓÈÊãÈÑ 1999 Ýí ÞÖíÊíä ãÑÊÈØÊíä ÇÓÇÓÇ ÈÇäÊãÇÆå Çáì ÇáÍÒÈ ÇáÔíæÚí ÇáÚãÇáí ÇáÊæäÓí ÇáãÍÙæÑ. æÞÇá ÇÍÏ ãÍÇãíå ãÎÊÇÑ ØÑíÝí Çä åÐÇ ÇáãÚÊÞá íæÇÕá ÇÖÑÇÈÇ Úä ÇáØÚÇã »ÛíÑ ãÍÏÏ« æÇä Èä ÇáÇäÓ ÇÏíä ÈÊåãÉ ÊæÒíÚ ãäÔæÑ íÊÖãä ÔåÇÏÉ Íæá ÇáÊÚÐíÈ ÇáÐí ÊÚÑÖ áå ÎáÇá ÇÚ!ÊÞÇá Çæá ÚÇã 1995.

.


Get Your Private, Free E-mail from MSN Hotmail at http://www.hotmail.com

Accueil

Lire aussi ces articles

31 août 2006

Home – Accueil – الرئيسية TUNISNEWS 7 ème année, N° 2292 du 31.08.2006  archives : www.tunisnews.net Communiqué: Constitution d’un Comité National

En savoir plus +

Langue / لغة

Sélectionnez la langue dans laquelle vous souhaitez lire les articles du site.

حدد اللغة التي تريد قراءة المنشورات بها على موقع الويب.