12 août 2008

Home – Accueil

TUNISNEWS

8 ème année, N° 3003 du 12.08.2008

 archives :www.tunisnews.net  


Liberté et Equité:Arrestation Houssine Jelassi

News Press: Lancement du 8ème Prix francophone de la liberté de la presse : Appel à candidatures  le portail « Businessnews » :Tunisie: Mohamed Sakher El Materi va créer une banque islamique  Le site du journal « ElMoudjahid »:Tébessa : Il tentait d’introduire 10 millions de dinars tunisiens vers la Tunisie Tourisme Evènementiel en Tunisie : Une première mondiale : Tiesto, Bahrouz et Wolf au Golf Cytrus de Hammamet Xinhua:Ouverture à Tunis du 31ème Congrès de l’Union géographique internationale

le portail « Businessnews » Tunisie : Liste des nouveaux membres de la Chambre des Conseillers Reuters:Al Qaïda au Maghreb appelle à la guerre sainte en Mauritanie AFP: France: enquête ouverte pour « tortures » après une plainte contre Kadhafi

AFP:Fin de la visite de Bouteflika en Iran, Khamenei l’encourage à « résister »


Sauvez la vie du prisonnier politique et ingénieur Ridha Boukadi  Liberté et Equité Organisation de droits de l’homme indépendante 33 rue Mokhtar Atya, 1001 Tunis Tel/fax: 71 340 860 Adresse électronique: liberte.equite@gmail.com Tunis, le 11 août 2008  

Arrestation Houssine Jelassi

 
Houssine Jelassi, un ex prisonnier politique, a été arrêté pour avoir remis une demande pour passer l’examen du permis de conduire-remorques à Gabès dans le sud tunisien et après s’être rendu dans la ville voisine de Ben Gardane. Il a été interpellé par des agents de la Sûreté de Ben Gardane et à l’heure où nous écrivons ces lignes, il n’a toujours pas été libéré. Pour le bureau exécutif de l’organisation Le Secrétaire Général Zouahaïer Makhlouf (traduction ni revue ni corrigée par les auteurs de la version originale, LT)

Lancement du 8ème Prix francophone de la liberté de la presse : Appel à candidatures

News Press 12/08/2008 18:15

 
RFI, Reporters sans frontières et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) organisent un concours de journalisme ouvert à 41 pays francophones. Ce prix récompense le meilleur reportage d’actualité traitant des droits de l’Homme dans deux catégories : presse écrite et radio avec le « Prix Jean Hélène ». A travers ce prix, RFI, première radio française d’actualité internationale en continu, Reporters sans frontières, organisation internationale de défense de la liberté de la presse et l’OIF poursuivent l’objectif de découvrir et d’encourager des journalistes de talent des pays francophones d’Afrique et de l’océan Indien. Depuis l’an dernier, le prix est ouvert à 41 pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (à l’exception des Etats membres de l’Union Européenne, du Canada, de la Suisse, de Monaco et d’Andorre). Il récompensera le meilleur reportage d’actualité traitant des droits de l’Homme dans chacune de ces deux catégories : presse écrite et radio. Les lauréats recevront leur prix à l’automne 2008, dans un pays membre de la Francophonie. Ils bénéficieront chacun d’une dotation de 5 000 euros. Le concours est ouvert aux journalistes professionnels travaillant dans l’un des 41 pays suivants : Albanie, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Cap-Vert, République centraficaine, Comores, Congo, République démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Dominique, Egypte, Gabon, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Haïti, Laos, Liban, Macédoine (ARY), Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Moldavie, Niger, Rwanda, Sainte-Lucie, Sao Tomé et Principe, Sénégal, Seychelles, Tchad, Togo, Tunisie, Vanuatu et Viêt-nam. Un comité de présélection, composé de professionnels de RFI et de Reporters sans frontières, désignera les meilleurs reportages dans les deux catégories. Ces candidatures seront ensuite soumises à un jury final composé de journalistes, de représentants des organisateurs et de personnalités du monde francophone. Celui-ci sélectionnera les lauréats « presse écrite » et radio « Prix Jean Hélène ».

Tunisie: Mohamed Sakher El Materi va créer une banque islamique

 
L’homme d’affaires tunisien Mohamed Sakher El Materi va créer une banque islamique en Tunisie. Un dossier a été déposé récemment à cet effet à la Banque Centrale de Tunisie. Selon des sources dignes de foi, le dossier en question serait conforme aux normes en vigueur sur tous les aspects. Le feu vert de la BCT ne saurait donc tarder au vu du sérieux du dossier remis. Une fois accordée, la banque (qui pourrait porter le nom d’Ezzitouna) sera la deuxième banque islamique en Tunisie après la BEST Bank. Le caractère « islamique » de la banque ne donnera cependant aucune exception ou privilège pour se soustraire aux normes en vigueur et à la loi tunisienne en la matière. Les banques islamiques sont, selon un analyste, totalement compatibles avec les lois tunisiennes. (Source : le portail « Businessnews » (Economique – Tunis), le 12 août 2008 à 11h56) Lien : http://www.businessnews.com.tn/home/view_article_Business?=&a=1074683

Tébessa : Il tentait d’introduire 10 millions de dinars tunisiens vers la Tunisie

 
11-08-2008 à  20:03 M. M.  Dix millions de dinars tunisiens ont été saisis par les gendarmes au niveau de la wilaya de Tébessa. En effet, au cours d’un service de police de la route sur le chemin wilaya n° 1, les gendarmes de la brigade territoriale de Safsaf El Ouesra ont appréhendé une personne à bord d’un véhicule de marque Ford, en possession de 10 millions de dinars tunisiens, qu’il voulait introduire d’une façon illégale vers le pays voisin, la Tunisie, indique une source de la gendarmerie nationale. (Source: Le site du journal « ElMoudjahid » (Quotidien – Algerie) le 11 aout 2008)

Tourisme Evènementiel en Tunisie : Une première mondiale : Tiesto, Bahrouz et Wolf au Golf Cytrus de Hammamet

 
•  970 agents de la Garde Nationale et de Policiers pour assurer la sécurité, la fluidité des quelques milliers de véhicules et des 10 milles spectateurs : •  300 agents de sécurité •  150 techniciens •  Une part des bénéfices de la soirée sont dédiés à l’Association Tunisienne des Malades de Scléroses en Plaques   Il a été difficile, le mercredi 6 août de reconnaître le Golf Cytrus, à Hammamet. La pelouse, jouxtant le parcours, s’est transformée, en une discothèque gigantesque. On se croirait à Ibiza, la ville la plus réputée au monde, pour les soirées dj’ing et de clubbing. Mais, ce soir, là, au Golf Cytrus, on peut affirmer et avec beaucoup de fierté que c’était encore mieux qu’à Ibiza. Mieux, parce que la Tunisie, à travers l’Agence Sensation Event, et Maxximum Gammarth ont vraiment créé l’évènement de cet été 2008 et ont prouvé, haut et fort que la Tunisie est à même d’être une destination privilégiée de tourisme d’évènementiel. En effet, les organisateurs ont réuni, dans une seule soirée, et sur une même scène trois grands DJ internationaux : Laurent Wolf, Bahrouz et le numéro un mondial, pendant 5 ans, Tiesto.      Pour être à la hauteur de l’évènement, la pelouse du golf, juste à côté du Genn, un espace énorme, a été aménagée et décoré, pour accueillir 10 000 spectateurs, dont 3000 VIP. 0 milles personnes qui ont fait le déplacement de plusieurs villes de la République, vers Hammamet, afin de déguster ce moment unique en son genre qui constitue du reste, une première mondiale. Côté, scène, son et lumières, on ne peut que saluer les efforts de la société tunisienne Sybel, dirigée d’une main de maître par Elyès Guizani. Et, côté décoration et aménagement, ce sont les efforts des organisateurs, Sensation Events et Maxximum Gammarth qui sont à féliciter. Car, l’espace a été radicalement transformé, en une discothèque gigantesque en plein air, avec ses tables, ses chaises, ses serveurs et son service nécessaire. Une discothèque gigantesque où, le cœur de 10 milles spectateurs ont chavirée et où, les trois DJ se sont relayés sur la scène, illuminée, face à une foule, à un rad de marrée humain, en transe, pendant plus de 10 heures d’affilés de music électros housse, de Dj’ing. Et, pour un coup d’essai, c’est un coup de maître. Il faut reconnaître que l’organisation était impeccable, pour tout ce qui concerne notamment, le trafic des milliers de véhicules, les places de parking, l’accès au site de l’évènement, la gestion des 10 milles spectateurs…aussi bien au niveau de l’entrée, de l’arrivée à leur table de réservation (pour les VIP), ou aux places concert (pour le public)….Pour cela, un salut particulier est à adresser aux agents de la Garde Nationale et de la Police qui étaient présent en grand nombre. En effet, ils étaient quelques 970 policiers et agents de la garde nationale, à assurer la sécurité des personnes et la fluidité de la circulation des personnes et des véhicules. La foule était impressionnante certes, mais sa gestion l’été également. La soirée a démarré à 21 heures tapante, avec les DJ tunisiens, en l’occurrence DJ Adnene, Dj Amor et les deux DJ résidents de Mosaïque FM Danger et Maroo, qui se sont chargés de chauffer les clubbers et l’ambiance, en attendant la montée sur scène des DJ Internationaux. Une soirée dont une partie des bénéfices sera dédiée à l’Association Tunisienne des Malades de Scléroses en Plaque, question de joindre l’utile à l’agréable. Et, c’est Le DJ Bahrouz qui a donné, le tempo, de l’international, suivi après une heure et demi, de manipulation de platine par Laurent Wolf qui, de son côté, a fait chaviré la foule, pendant une heure et demi. Ce n’est qu’à deux heures du matin que le Numéro Un Mondial, du DJ’ing international, pendant les cinq dernière années, (actuellement numéro 2) a pris la scène en assaut, sous un applaudissement de tonnerre d’une foule humaine assoiffée de transe, de danse et de musique électros, Tiesto. La star du Clubbing mondial a poursuivit la manipulation de ses platines, face au raz de marrée humaine, jusqu’aux premières heures du matin. Et, le public en voulait encore. Un public qui comptait outre les milliers de clubbers tunisiens, quelques 1500 clubbers allemands, clients du TO TUI, le plus numéro dans le monde, qui fait la pluie et le beau temps du tourisme international, mais aussi des clients de Niclkerman. Des clients dont la venue a été incitée par une campagne promotionnelle engagée par l’Agence Sensation Events, en Allemagne. Car, les fans de Tiesto, de Bahrouz ou de Laurent Wolf, les suivent partout où, ils se produisent. La présence de ces TO et surtout des 1500 clients témoignent clairement que le DJ’ing, avec un peu plus d’effort promotionnel, peut être un nouveau produit touristique, qui ferait de la Tunisie, une destination de toruisme évènementiel. Et, la qualité de l’organisation, la mobilisation des agents de sécurité privé (300) et des forces de l’ordre, témoigne que la Tunisie en est capable et qu’elle dispose des moyens matériels et humains, pour organiser ce genre d’évènement. (Source: « Audinet Tunisie » le 11 aout 2008) Lien: http://www.investir-en-tunisie.net/news/article.php?id=5109#

Ouverture à Tunis du 31ème Congrès de l’Union géographique internationale

 
 2008-08-12 20:45:45  TUNIS, 12 août (Xinhua) — Les travaux du 31ème Congrès de l’  Union géographique internationale (UGI) ont démarré mardi à Tunis  sous le thème « Construire ensemble nos territoires ».  Ce congrès organisé par l’association des géographes tunisiens  est considéré comme un événement scientifique d’envergure, puisque plus de 1000 géographes venant de 70 pays prennent part à ses  travaux qui se poursuivront jusqu’au 15 août 2008.  Le Congrès de Tunis 2008 enregistre également la présence des  36 commissions de l’UGI et des 4 groupes de travail dont les  activités seront intégrées dans le programme général du Congrès.  Trois questions majeures seront mises en débat durant ce  congrès le 1er du genre organisé dans un pays africain : il s’agit du territoire, de l’orientation opérationnelle de la géographie et du rôle des acteurs.  Dépassant les découpages classiques de la discipline, ces  questions font de la géographie une science qui permet à l’homme  de vivre en intelligence avec les autres et avec le milieu.  Il offrira également des possibilités de réunion pour  différents réseaux régionaux de l’UGI (réseau du Commonwealth,  réseau de l’Amérique latine, réseau de l’Asie du Sud-Est, de l’  Australie et du Pacifique) ou pour les autres réseaux en gestation (Méditerranée, Afrique, monde arabe, etc.)  Des séances spécialisées seront parallèlement tenues comme  celle intitulée « Changements climatiques en Afrique :  caractéristiques, vulnérabilité et adaptation ».  Le programme comporte aussi une série de 7 conférences et 200  réunions scientifiques, et des ateliers de travail qui seront  consacrés à la présentation de l’expérience tunisienne dans le  domaine des recherches dans les zones arides.  En marge du congrès, l’Union géographique internationale  organise, les Olympiades internationales de géographie « Carthage  2008 », avec la participation de jeunes âgés de 17 à 19 ans, venus  de 42 pays.  Il convient de noter que l’Union géographique internationale  créée en 1922 est membre du Conseil international des sciences  sociales qui relève de l’UNESCO. Cette organisation oeuvre à  consacrer la dimension scientifique et humanitaire de la  géographie et à renforcer la présence des pays en développement,  au sein de ses structures.  l’Association des géographes tunisiens a été créée en 1977.  Elle est membre de l’Union géographique internationale, depuis  1999. Cette association est liée par des accords de coopération  avec des associations similaires en Egypte, au Maroc et en France.

Tunisie : Liste des nouveaux membres de la Chambre des Conseillers

 
Conformément aux dispositions de l’article 134 du Code électoral, M. Rafik Belhaj Kacem, ministre de l’Intérieur et du développement local a procédé, lundi 11 août, à la proclamation des résultats des élections pour le renouvellement partiel des membres de la chambre des conseillers parmi les candidats représentant les gouvernorats, le secteur du patronat et le secteur des agriculteurs et concernant le pourvoi à une vacance dans le secteur des agriculteurs. Les candidatures des gouvernorats concernés par le renouvellement : – Gouvernorat de Tunis : M. Mohamed Béji Ben Mami – Gouvernorat de Ben Arous : M. El Aïd Trabelsi – Gouvernorat de l’Ariana : M. Adel Bousarsar, Mme Rym Selmi Rouiss – Gouvernorat de Manouba : M. Abdelwahed Trabelsi – Gouvernorat de Bizerte : M. Ben Aïssa El Maghrebi – Gouvernorat de Béja : M. Abdelwaheb M’dini – Gouvernorat de Jendouba : M. Hamdane Arrahaoui – Gouvernorat de Kairouan : M. Miloud Ben Hedhili Zaïri. – Gouvernorat de Sousse : MM. Omar Abdelbari, Abdellatif Lazreg – Gouvernorat de Monastir : MM. Mohamed Fethi Mlouka, Jalel Mkada – Gouvernorat de Mahdia : Mme Chedlia Othman – Gouvernorat de Kasserine: M. Mohamed Tahar Khmiri – Gouvernorat de Gafsa: MM. Abdennacer Bouhali, Ismail Houch – Gouvernorat de Gabes :MM. Abdellatif Abdelmomen, Ridha Fguir – Gouvernorat de Médenine : Mme Dakhila Chelbi – Gouvernorat de Tataouine : M. Abdennour Jlidi Abdennour Les 7 sièges réservés au secteur du patronat remportés par les candidats de l’UTICA : – M. Mohamed Sahraoui – Mme Leïla Mabrouk – M. Younes Mannaï – M. Mohamed Slaouti – M. Mohamed Nejib Hammadi – M. Mounir Moakhar – M. Mohamed Mestiri Les 7 sièges réservés au secteur des agriculteurs remportés par la liste de l’UTAP : – M. Mabrouk Bahri – M. Mohamed Moncef Ben Mosbah – M. Yahiya Rahal – M. Mongi Mahouachi – M. Hédi Badri – M. Ali Helioui – M. Youssef Kachouti Candidatures relatives au pourvoi à une vacance dans le secteur des agriculteurs : Le siège a été remporté par M. Jilani Rezgui. (Source : le portail « Businessnews » (Economique – Tunis), le 11 août 2008 à 18h22) Lien : http://www.businessnews.com.tn/home/view_article_Business?=&a=1074522

Reuters, le 12 août 2008 à 15h47 Al Qaïda au Maghreb appelle à la guerre sainte en Mauritanie

 
DOUBAÏ, 12 août (Reuters) – L’organisation Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a appelé ses partisans à lancer une guerre sainte et instaurer la loi islamique en Mauritanie après le renversement du président par des militaires. « Hissons le drapeau du djihad et versons notre sang jusqu’à ce que nous ayons rétabli un califat conforme à la vision du Prophète », a dit le chef d’AQMI Abou Mouss’ab Abd el Wadoud dans un communiqué publié sur internet. « Réveillez-vous et préparez-vous pour la guerre, les croisés marchent vers vous », a-t-il ajouté à l’adresse de ses partisans. Selon Abd el Wadoud, les soldats qui ont renversé la semaine dernière le président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi et son gouvernement ont probablement agi avec le feu vert « des Etats infidèles: Etats-Unis, France et Israël ». Il dénonce dans son texte les « régimes d’apostats qui dirigent le Maghreb islamique », les accusant de « réduire leur peuple à l’esclavage » et de se prévaloir de la démocratie alors qu’ils prennent le pouvoir par des coups d’Etat militaires. Sous la présidence d’Abdallahi, Nouakchott s’est fait l’allié des Etats-Unis dans la lutte contre Al Qaïda et le pays a été frappé par plusieurs attaques meurtrières. En décembre dernier, quatre touristes français et plusieurs soldats ont été tués par des activistes islamistes. En février, Al Qaïda a revendiqué un attentat contre l’ambassade d’Israël, avec lequel la Mauritanie est l’un des rares pays arabes à entretenir des relations diplomatiques. Le dirigeant de la junte qui a pris le pouvoir, Mohamed Ould Abdel Aziz, a assuré dimanche que les islamistes armés seraient arrêtés et traduits en justice « partout où nous les trouverons ». REUTERS

AFP, le 12 août 2008 à 13h09 France: enquête ouverte pour « tortures » après une plainte contre Kadhafi

 
PARIS, 12 août 2008 (AFP) – Une information judiciaire a été ouverte en février en France après le dépôt d’une plainte, visant notamment Mouammar Kadhafi, par le médecin d’origine palestinienne retenu pendant huit ans en Libye avec les infirmières bulgares, a indiqué mardi une source judiciaire. L’enquête, confiée aux juges Philippe Jourdan et Yves Madre, vise les chefs de « tortures avec actes de barbarie par personne dépositaire de l’autorité publique » et « viols par personnes dépositaires de l’autorité publique ». Ashraf Joumaa al-Hajouj, libéré en juillet 2007 à l’issue de huit années de détention en compagnie des cinq infirmières bulgares, avait déposé une plainte en France en décembre 2007 par l’intermédiaire de l’association « Avocats sans frontières France ». Cette plainte visait nommément le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, ainsi que cinq policiers et un médecin libyens pour « tortures ». Les six détenus affirment avoir été torturés pour obtenir des aveux de culpabilité alors qu’on les accusait d’avoir inoculé le virus du sida à 438 enfants libyens dont 56 sont décédés. Condamnés à la peine de mort, celle-ci a été commuée en peine de prison à vie en 2007, ce qui a permis leur extradition. Ils ont été graciés par le président bulgare à leur arrivée à Sofia le 24 juillet 2007. Après sa libération M. Hajouj avait déclaré qu’il avait été longuement torturé par des chocs électriques, des chiens, privé de sommeil et agressé sexuellement. Il a également porté plainte en janvier contre la Libye devant la Commission des Droits de l’Homme de l’Onu à Genève. AFP

AFP, le 12 août 2008 à 13h24 Fin de la visite de Bouteflika en Iran, Khamenei l’encourage à « résister »

 
TEHERAN, 12 août 2008 (AFP) – Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a conclu mardi sa visite d’Etat en Iran où le guide suprême l’ayatollah Ali Khamenei l’a encouragé à « résister » pour défendre les droits de l’Algérie. La « résistance du peuple et du gouvernement pour obtenir ses droits portera ses fruits », a dit le guide suprême iranien à l’adresse de M. Bouteflika, cité par la télévision d’Etat. Il l’a assuré que « la nation et le gouvernement iraniens ont accompli tous leurs progrès malgré les pressions, sanctions, et menaces des puissances dominantes ». L’Iran est sous le coup de trois séries de sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU à cause de son refus de suspendre l’enrichissement d’uranium. L’Algérie, membre influent du mouvement des Non-alignés, soutient le programme nucléaire civil iranien, dont les grandes puissances craignent qu’il n’ait une finalité militaire. M. Bouteflika, arrivé dimanche à la tête d’une délégation importante, a assisté à la signature de deux accords bilatéraux sur la fiscalité et la coopération douanière, et d’un protocole d’accord sur la coopération bancaire, selon la télévision iranienne. Il avait rencontré lundi son homologue Mahmoud Ahmadinejad, quia déclaré à cette occasion que l’Iran entendait poursuivre son programme nucléaire, malgré les risques d’une accentuation des sanctions internationales contre Téhéran. La visite de M. Bouteflika répondait à celle de M. Ahmadinejad à Alger en août 2007. Le président algérien s’était déjà rendu en Iran en octobre 2003. Alger et Téhéran ont signé en juillet un contrat de 220 millions d’euros pour la construction d’une cimenterie en Algérie, et un accord portant sur la réalisation d’une unité de fabrication de wagons dans la région d’Annaba (est de l’Algérie) Le volume des échanges commerciaux entre les deux pays reste modeste. Estimé à 25 millions de dollars en 2007, il devrait atteindre 50 millions de dollars fin 2008, selon le président de la Chambre algérienne du commerce et de l’industrie, Brahim Bendjaber. Un responsable iranien avait laissé entendre avant la visite de M. Bouteflika que les deux pays pourraient discuter du projet d’un cartel des pays exportateurs de gaz, sur le modèle de l’Opep, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. La télévision iranienne n’a pas précisé si le sujet avait été abordé lors de ce déplacement. L’Algérie avait rompu ses relations avec l’Iran en 1993 à cause du soutien supposé de Téhéran au Front islamique de salut (FIS), une formation algérienne qui était en conflit avec le pouvoir. Ces relations ont été rétablies en 2000. AFP

 

Home – Accueil الرئيسية

Lire aussi ces articles

Langue / لغة

Sélectionnez la langue dans laquelle vous souhaitez lire les articles du site.

حدد اللغة التي تريد قراءة المنشورات بها على موقع الويب.