21 juillet 2006

Home – Accueil الرئيسية

 

TUNISNEWS
7 ème année, N° 2251 du 21.07.2006

 archives : www.tunisnews.net


C.R.L.D.H. Tunisie: Alerte a la mort organisée dans les prisons tunisiennes

Association Droit PourTous: silence ; on tue en palestine et au liban

AP: De nombreux fans accueillent Mariah Carey à Tunis, où elle doit faire son retour sur scène

La Presse : Evenement Mariah Carey:Demain au Stade olympique d’El Menzah

 
 Cliquez ici pour accéder au reportage exceptionnel de l’AISPP sur la catastrophe humanitaire des prisonniers politiques Tunisiens    

 
C.R.L.D.H. Tunisie Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie membre du Réseau Euro-méditerranéen des Droits de l’Homme  
21ter rue Voltaire – FR-75011 PARIS  – Tel/Fax : 00.33.(0)1.43.72.97.34 contact@crldht.org / www.crldht.org
 

ALERTE A LA MORT ORGANISEE DANS LES PRISONS TUNISIENNES

 
A l’instar de centaines de prisonniers politiques et d’opinion qui croupissent dans les différentes prisons tunisiennes depuis de nombreuses années, Mohamed AKROUT, 54 ans, père de six enfants, en grève de la faim depuis plus de quarante jours, est aujourd’hui au bord de la mort.   Un des fondateurs du mouvement politique interdit d’Ennahda, M.AKROUT, détenu depuis 1991, a été condamné à perpétuité le 28 août 1992 par le tribunal militaire de Bouchoucha. Après avoir fait le tour de toutes les prisons tunisiennes, il est actuellement incarcéré dans la prison civile de Tunis  où il souffre de graves pathologies du cœur, de reins, des nerfs, de tension, de cholestérol, etc…. En grève de la faim depuis le 12 juin dernier, Mr AKROUT se bat, depuis sa cellule,   pour bénéficier de conditions de détention décentes et d’un traitement humain de la part de l’administration pénitentiaire. Il demande de pouvoir consulter de toute urgence un médecin et avoir les soins médicaux indispensables. Il revendique également son rapprochement du domicile de sa famille qui, habitant la ville de Gabès, au sud du pays, doit effectuer 400 Km pour lui rendre visite. Par cette grève de la faim, il entend aussi protester contre la perte « inexplicable » de son courrier et le refus catégorique de lui octroyer des livres. Ses revendications sont anciennes et Mr AKROUT n’a pas arrêté de se battre pour les droits les plus fondamentaux qu’exige son statut de prisonnier politique. Les nombreuses grèves de la faim (soit au total près de 200 jours depuis près d’un an) en disent long sur les dures épreuves qu’a endurées ce prisonnier comme sur l’attitude irresponsable et inhumaine de l’administration pénitentiaire qui fait la sourde oreille à la moindre de ces revendications.   Le sachant très affaibli, sa famille et ses proches craignent d’autant plus pour sa vie qu’il a pris la décision d’arrêter de boire de l’eau et de prendre du sucre, perdant jusqu’à la faculté de se tenir debout et de pouvoir prononcer le moindre mot.    Le prisonnier politique Noureddine Arbaoui connait le même sort, emprisonné depuis 1991, année de son arrestation. Accusé d’appartenance au mouvement d’Ennahda, âgé de 46 ans, et psychiatre de profession, il a été condamné à perpétuité en août 1992 lors d’un procès entaché de nullité. Au terme de plusieurs années de souffrances, son épouse a été contrainte à se séparer de lui.  Mr Arbaoui a également fait de nombreuses grèves de la faim pour obtenir une amélioration de sa situation et pour que soit levée l’injustice qui le frappe. En vain. Les conditions d’incarcération épouvantables qui ont été les siennes depuis quinze ans ont eu des répercussions irréversibles sur sa santé. Il est atteint de plusieurs maladies chroniques. Actuellement, il souffre d’asthme et de sinusite. Sa famille affirme que son état est critique et requiert sa libération d’urgence, avant qu’il ne soit trop tard. Le CRLDHT exprime sa profonde préoccupation quant au sort réservé à ces prisonniers qui croupissent en prison depuis plus de quinze ans dans des conditions inhumaines, privés du moindre soin médical et de toute hygiène.  Le CRLDHT s’élève contre cette politique de mort lente que les autorités tunisiennes infligent à ses opposants dont le crime est d’avoir usé de leurs droits légitimes  à l’expression et à l’organisation.   Le CRLDHT rappelle que le pouvoir dictatorial du Président Ben ALI est responsable de la vie et de l’intégrité de tout prisonnier et réclame de toute urgence la libération de ces prisonniers afin qu’ils puissent se soigner. Il exige de mettre un terme à ce drame sachant que plusieurs morts causées par de telles conditions de détention ont déjà été signalées dont celles de Ali DRIDI, d’Abdeljaoued ABBOUD et d’Hachemi MEKKI.   La vie et la libération inconditionnelle de ces Tunisiens dépendront de notre mobilisation et de notre solidarité.    Paris, le 21 juillet 2006 ____________ C.R.L.D.H. Tunisie Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie membre du Réseau Euro-méditerranéen des Droits de l’Homme 21ter rue Voltaire – FR-75011 PARIS – Tel/Fax : 00.33.(0)1.43.72.97.34 contact@crldht.org / www.crldht.org

Soutien à la résistance des peuples Palestiniens et Libanais Manifestation
Samedi 22 JUILLET A 16h Départ de Barbès Soutien à la résistance des peuples Palestiniens et Libanais – Arrêt immédiat des bombardements – Solidarité avec les peuples Palestiniens et Libanais – Médiation internationale pour l’échange des prisonniers – Non à l’alignement de la France sur la politique américaine – Respect et application des droits nationaux du peuple Palestinien Soutien à la résistance des peuples Palestiniens et Libanais : Alghadir, ATMF, ATF, collectif des associations franco-libanaises, CCIPPP, CEDETIM, CMF, Collectif du 18 octobre – Tunisie, FTCR, Indigènes de la République, MIB, Parti Communiste Libanais – France, UTIT, Solidarité tunisienne, Comité des familles Maghreb/Afrique pour survivre au Sida, Centre Malcom X, Arabesque, Rencontre culturelle euro-arabe, PCOT(France), AJPF, Collectif Faty Coumba.


Association Droit PourTous, 15 rue des Savoises, 1205 Genève www.droitpourtous.ch    Genève, juillet 2006
 
Communiqué officiel et appel à une marche silencieuse  

SILENCE ; ON TUE EN PALESTINE ET AU LIBAN

 
Le Liban est soumis à un blocus aérien, maritime et terrestre quasiment étanche et, a subi de nouveaux bombardements qui ont fait plus de 320 morts et 1500 blessés.   Des routes, dans le Nord-Est à la frontière syrienne, les abords de Tripoli, deuxième ville du pays et le sud près de Saïda ont été visés. L’aéroport, des ponts, des réservoirs d’eau, des stations d’essence et une installation de remplissage de gaz domestique ont été détruites.   Dans le sud Liban, l’offensive d’Israël a continué à pousser à l’exode les habitants des villages frontaliers.   Plus de 15.000 habitants de ces villages ont fui à la suite d’une mise en garde de l’armée israélienne par haut-parleur.   Le Conseil de sécurité des Nations unies réuni vendredi s’est abstenu de demander un cessez-le-feu, comme le Liban le demandait, Washington s’abstenant comme d’habitude de critiquer Israël. L’Union européenne et la Russie ont fermement souligné la disproportion de la riposte israélienne.   D’un autre coté, l’armée israélienne se livre depuis plus de 5 semaines à de nouvelles exactions sur le territoire de Gaza; en procédant aux liquidations, aux destructions systématiques d’infrastructures civiles vitales et en procédant à des centaines d’arrestations, parmi lesquelles – fait sans précédent dans l’histoire – des ministres et des députés démocratiquement élus. Ces nouvelles exactions se déroulent dans l’indifférence quasi générale de la soi-disant communauté internationale.   Nous suivons avec grande préoccupation l’escalade dangereuse que connaît la région du Moyen Orient, et qui est la conséquence des opérations militaires israéliennes et du recours à la politique de la punition collective en Palestine et au Liban, entraînant de nombreuses victimes parmi les civils et la destruction des biens et des infrastructures. Tout en précisant la supériorité militaire israélienne et en soulignant l’inégalité des forces en présence, nous appelons toutes les parties à faire face à leurs responsabilités. Nous sommes inquiets devant la montée en puissance de l’armée israélienne sur la scène politique de l’état hébreu.   Et nous demandons :   1. L’intervention immédiate de la communauté internationale pour arrêter les attaques sur Le Liban et la Palestine   2. La condamnation ferme des crimes commis par l’armée israélienne.   3. La libération des prisonniers arabes et des soldats israéliens   4. L’application de toutes les résolutions de l’ONU concernant la Palestine et le Liban   NOUS VOUS DONNONS RENDEZ-VOUS LE SAMEDI 22 JUILLET A 15H00 A LA PLACE NEUVE POUR LE DEPART DE LA MARCHE   Départ de la manifestation : Place neuve   Heure: 15h   Arrivée : devant la poste du Mont-Blanc   Fin de la manifestation: 19h   Pour plus d’info : Anouar : 079 418 75 05 – Dr. Saad : 079 5734531- Hafid 079 332 00 55 – Olivier: 076 379 38 81 – Rania : 079 605 39 05    

Les organisations suivantes appuient cette manifestation :

  Association d’Ahl-el-Beit de Suisse-Genève, Collectif Urgence Palestine-Genève, Femmes & développement, Fondation de l’Entre Connaissance, Forum des Tunisiens de Genève, Parti Les Communistes, Les Verts – Suisse, Ligue des Musulmans de Suisse, Racines palestiniennes, solidarités,    Association Droit Pour Tous, 15 rue des Savoises, 1205 Genève. www.droitpourtous.ch


 
EN SA QUALITE D’UN RESPONSABLE D’UNE ONG, UN CITOYEN SUISSE (D’ORIGINE TUNISIENNE) INTERPELLE LA MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES… VOICI SA REPONSE DATEE LE  11 JUILLET ‏2006.‏‏ (c.-à-d. JUSTE AVANT LE DEBUT DE LA CRISE AU LIBAN) !     Position du département des affaires étrangères Suisse   Ci-joint la réponse du ministre des affaires étrangère Suisse à notre pétition qui a récolté 10000 (dix milles) signatures pour le soutien du peuple palestinien. Des fois je me demande dans quelle planète on vit…. A l’heure ou les dictatures arabes de Ben Ali à Moubarak terrorisent les populations et condamnent les victimes, les Suisses osent encore garder une certaine neutralité. Quand mes enfants me posent la question sur leur citoyenneté (Tunisienne ou Suisse), je leur explique la notion de citoyenneté sans plus !! Le peuple tunisien comprendra sans doute ce message. Avec tous mes pensées aux Libanais et Palestiniens qui souffrent…   Anouar Gharbi   TEXTE DE LA REPONSE DE Mme LA MINISTRE   Département fédéral des affaires étrangères La Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey     Monsieur Anouar Gharbi Président de Droit Pour Tous 15, rue des Savoises 1205 Genève   Berne, le 11 juillet 2006   Monsieur,   Je vous remercie de votre courrier du 26 mai 2006 au Président de la Confédération qui m’a été transmis et par lequel vous nous faites part de vos inquiétudes concernant la situation au Proche-Orient. J’ai pris connaissance avec intérêt de votre pétition et des très nombreuses signatures qu’elle a recueillies.   La Suisse estime que toute solution globale et durable aux problèmes du Proche- Orient doit se baser sur les résolutions 242, 338, 1397 et 151 5 du Conseil de sécurité de I’ONU, la reconnaissance du droit d’Israël à I’ existence, la reconnaissance du droit du peuple palestinien à I’ autodétermination, une solution juste, globale et négociée au problème des refugies palestiniens et un règlement négocié du statut final de Jérusalem.   D’autre part, le Département fédéral des affaires 6trangeres (DFAE) suit avec la plus grande préoccupation la détérioration de la situation dans le Territoire palestinien occupe ainsi que ses cons6quences humanitaires. Comme I’a clairement souligné le DFAE dans ses deux récents communiqués de presse (*), Israël doit impérativement se conformer au droit international humanitaire dans son intervention militaire visant à libérer le soldat pris en otage. En outre, afin de permettre I’ approvisionnement de la population civile en produits médicaux de première n6cessittS dans le Territoire palestinien occupe, la Direction du développement et de la coopération du DFAE a débloqué deux millions de francs pour I’ achat de médicaments ces dernières semaines.     (*) Les 2 communiqués en question sont publiés sur le site du DFAE

 

De nombreux fans accueillent Mariah Carey à Tunis, où elle doit faire son retour sur scène

 
AP | 20.07.06 | 02:32 TUNIS (AP) — Des centaines de fans ont réservé un accueil débordant de chaleur à la chanteuse américaine Mariah Carey à son arrivée mercredi tard dans la soirée à Tunis, où elle doit donner deux concerts, pour son retour sur scène après une éclipse de trois ans. Vêtue d’une courte robe noire courte mettant en relief ses désormais célèbres jambes, la star a été ravie de rencontrer au bas de la passerelle de l’avion spécial à bord duquel elle a fait le voyage avec son équipe, le « ballet des anges », un groupe de danse de la chorégraphe tunisienne Sihem Belkhodja. Selon les organisateurs, Mariah Carey désirait être accueillie par des enfants. Les représentants des associations caritatives auxquelles sera versée une partie des recettes des concerts étaient également venus saluer la vedette américaine. « Je suis très contente d’être en Tunisie et de rencontrer ces gens gentils et accueillants », a-t-elle déclaré à la presse. A sa sortie du salon d’honneur de l’aéroport international de Tunis-Carthage, la diva new-yorkaise a tenu à se mêler à la foule qui attendait de la voir depuis plusieurs heures. Collier de jasmin autour du cou, elle a bravé le cordon de sécurité pour serrer la main à ses fans et poser avec les troupes de musique populaire en tenue traditionnelle. « Mariah, Mariah », criaient, enthousiastes, ses jeunes fans en brandissant des portraits de la vedette et des pancartes colorées avec l’inscription « welcome Mimi in Tunisia ». « Je suis une inconditionnelle de Mariah Carey, j’adore ses chansons et je la trouve très belle », a confié Najla Mhamedi. « Je vais la voir samedi avec ma soeur, c’est une occasion rêvée pour moi », s’est réjouie cette lycéenne de 13 ans. Safia, étudiante, était quant à elle exténuée par la longue attente aux alentours de l’aéroport. « Enfin, je lui ai serrée la main et je l’ai vue en chair et en os, elle est ravissante », s’est-elle exclamée. Pour sa première apparition en terre africaine, la chanteuse aux 160 millions de disques vendus dans le monde chantera exclusivement à Tunis, avant d’entamer une tournée estivale aux Etats-Unis et au Canada. Elle se produira samedi et lundi prochains au stade d’El Menzah de la capitale tunisienne, dont la capacité est d’environ 40.000 personnes. Auparavant, elle fera du tourisme dans la station balnéaire huppée de Yasmine-Hammamet, à 70 km de Tunis et dans le village pittoresque de Sidi Bousaïd qui surplombe la cité antique de Carthage avec ses célèbres vestiges romains. AP

Evenement Mariah Carey

Demain au Stade olympique d’El Menzah

 
• Facilités de transport et réduction de 50% sur les billets de train • Bénéfices au profit d’associations humanitaires La Presse – Mariah Carey est enfin parmi nous. Arrivée mercredi soir, elle donnera son premier concert en Tunisie demain au Stade olympique d’El Menzah. Le second grand rendez-vous avec la star aura lieu lundi 24 juillet. A peine débarquée de son avion privée la star a fait connaissance avec un public qu’elle rencontre pour la première fois, celui des Tunisiens et dont elle dit être contente de découvrir. Un staff énorme dont 38 musiciens accompagne la chanteuse. La scène du Stade olympique d’El Menzah a subi de grands changements. Une large scène a été installée à l’occasion et un effort particulier a été fait au niveau de l’éclairage. Des indices édifiants qui promettent un spectacle de haut niveau et très divertissant. Outre les préparatifs techniques, les organisateurs de l’événement, ont veillé à offrir aux spectateurs un maximum de confort en pensant, notamment, à leur faciliter le transport. Des réductions de 50% seront, ainsi, consenties sur le prix des billets de train les 22 et 24 de ce mois pour tous ceux qui seront munis de leurs billets pour le spectacle. D’autre part, le transport à l’intérieur du Grand-Tunis sera assuré avant et après le spectacle.  L’événement est de taille. Il permettra à des milliers de fans de voir enfin leur star et à des milliers de jeunes Tunisiens de découvrir un spectacle particulier et de haute qualité. Cependant, c’est surtout l’aspect humanitaire de l’événement qui lui donne encore plus de valeur. Les bénéfices des deux spectacles seront, en effet, reversés au profit d’associations à finalité humanitaire dont, notamment, l’association locale de protection des handicapés au Snad (Gafsa), l’Association tunisienne de promotion des enfants et des jeunes handicapés d’El Mallassine (Tunis), l’Association «Rahma» des handicapés de Sejnane (Bizerte), l’Association locale de soutien aux handicapés d’El Oueslatia (Kairouan) et l’Association locale «El Baraka» de promotion des handicapés à Majel Belabbès (Kasserine). Un choix qui ne fait que confirmer la place de choix qu’occupe l’esprit solidaire dans notre pays N.CHAHED (Source: La Presse du 21 juillet 2006)


Home – Accueil الرئيسية

 

أعداد أخرى مُتاحة

18 juin 2005

Accueil TUNISNEWS 6 ème année,N° 1855 du 18.06.2005  archives :www.tunisnews.net قناة الديمقراطية تعلن تأجيل برنامجها عن التسامح والقبول بحق الإختلاف

+ لمعرفة المزيد

Langue / لغة

Sélectionnez la langue dans laquelle vous souhaitez lire les articles du site.

حدد اللغة التي تريد قراءة المنشورات بها على موقع الويب.