20 avril 2008

Home – Accueil

 

TUNISNEWS
 8 ème année, N°  2889 du 20.04.2008
 archives : www.tunisnews.net


AISPP: Examin de  L’affaire n°15168 et n°15245 Parti « Tunisie Verte »: 4ème anniversaire du Parti Ecologiste  – Déclaration Me Abbdelwahab maatar :Je ne maitrise plus mes boites de réception

Xinhua: Tunis abritera un forum euro-méditerranéen sur l’investissement et le financement des PME


Liberté pour tous les prisonniers politiques Liberté pour Abdallah Zouari, le journaliste exilé dans son propre pays

Association Internationale de Soutien aux Prisonniers politiques

43 Rue Eldjazira, Tunis e-mail : aispptunisie@yahoo.fr Tunis, le 19 avril 2008

 

La quatrième chambre criminelle du Tribunal de Première Instance de Tunis, présidée par le juge Mehrez Hammami, a examiné aujourd’hui, samedi 19 avril 2008 :

* L’affaire n°15168 dans laquelle sont déférés Laïdi Ben Saïd, né à Kébili le 1er janvier 1976, Kheïreddine Lajimi, né à Kébili le 5 juillet 1979, Abdelhamid Lajimi, né à Kébili le 1er septembre 1976, Omar Beltaïf, né à Douz le 26 janvier 1986, Farid Najeh, né à Kébili le 2 juin 1987, Khaled Madhi, né à Kébili le 1er juin 1977, Mabrouk Lanouer, né à Kébili le 13 septembre 1985, Jamaï Bouzaiane, né à Gafsa le 3 décembre 1978, Anouar Ferjani, né à Metlaoui le août 1985, Salah Aloui, né à Metlaoui le 2 juillet 1984, Mohammed Aloui, né à Metlaoui le 27 février 1987, Mohammed Kherfani, né à Metlaoui le 9 juin 1983, Aymen Souidi, né à Kebili le 26 mai 1985 (en état d’arrestation) et Belgacem Dkhil, né à Fatnassa le 6 juin 1978 (en liberté) ainsi que Brahim Azzouz, né à Kébili le 25 août 1988, Ismaïl Gnifid, né à Médenine le 20 mars 1984, Hassen Ben Jomaa, né à Kébili le 1er mars 1986, Nasr Farah, né à Kébili le 10 avril 1976 (en fuite) en vertu de la loi du 10 décembre 2003 dite « antiterroriste ». En première instance, les accusés avaient été condamnés à des peines d’emprisonnement allant de cinq à quatorze ans. Maîtres Abdelfattah Mourou, Samir Ben Amor, Mohammed Fadhel Saïhi, Choukri Belaïd et Abderraouf Ayadi se sont présentés pour assurer leur défense. Le tribunal a décidé de repousser l’examen de l’affaire au 3 mars 2008.   * L’affaire n°15245 dans laquelle sont déférés Amine Rahoui, né le 22 janvier 1975, Ramzi Romdhani, né le 18 avril 1977, Mokhtar Naffati, né le 28 novembre 1984, Nourane Abdellouf, né en Macédoine le 30 juillet 1984. Le juge a décidé, après avoir entendu les plaidoiries de Maîtres Samir Ben Amor et Anouar Kousri, de lever la séance pour le délibéré et le prononcé du jugement.   * La treizième chambre de la Cour d’Appel de Tunis, présidée par le juge Tahar Yefreni, a examiné aujourd’hui, samedi 19 avril, l’appel de Oualid Layouni contre sa condamnation à une année d’emprisonnement. Maîtres Anouar Aouled Ali et Samir Ben Amor ont plaidé pour sa défense et le juge a levé la séance pour le prononcé du jugement. Pour la commission de suivi des procès Le secrétaire général de l’association Maître Samir Dilou (traduction ni revue ni corrigée par les auteurs de la version en arabe, LT  


Parti « Tunisie Verte »

Déclaration : 4ème anniversaire du Parti Ecologiste

 

 
 
 
Tunis, le 19 Avril 2008           Quatre années sont déjà passés après avoir déposé notre dossier de légalisation aux services du Ministère du l’intérieur ( 19 Avril 2004) qui ont refusé de nous remettre le récépissé. Et si nous rappelons ainsi les faits et le dirons au monde c’est parce que nous subissons encore les agissements de cette administration bureaucratique tatillonne et anti démocratique. Les services du Ministère de l’intérieur n’ont jamais respecté notre droit de citoyen qui nous permet de nous organiser librement pour défendre l’écologie, la démocratie et les droits de l’homme. Pire encore cette administration a crée son propre parti écologique. Ses services ont fabriqué un faux  parti Vert dans leurs « ateliers » le 3 Mars 2006 !          Mais nous ne cessons de dénoncer, avec la société civile tunisienne ces actes ubuesques, et même si certains « cols blancs » conférenciers, nostalgiques du parti unique, friands de nouveaux jargons  politiques, nous accusent de favoriser ces agissements par nos erreurs (lire notre insoumission).          Quant à nous, nous disons que la situation de l’environnement est préoccupante : La pollution industrielle à Sfax , Gabes, et au bassin minier de Gafsa nous menace. Nos oasis et oliveraies sont frappées de stress hydrique depuis des années et menacées par l’industrie chimique, à quoi s’ajoute, dernièrement, la situation dramatique de nos éleveurs qui risquent de perdre leurs cheptels et richesses et de s’appauvrir du jour au lendemain. La désertification a gagné 76 % de nos terres et nous constatons avec angoisse la dégradation de notre écosystème, nos forêts et notre  littoral.          Face à ces problèmes graves, « Tunisie Verte » a voulu avoir une approche politique différente et indépendante. L’écologie est devenue l’enjeu principal du siècle.          Nos idées sont simples, modérées et mobilisatrices et nous les avons exprimées librement courageusement dans notre plate forme et pacte écologique.          Mais face à nous s’est dressée la bêtise, la médiocrité, l’ignorance et le despotisme !            Les derniers événements du bassin minier de Gafsa sont le résultat d’une politique de développement non durable qui a échoué à assurer les besoins d’une génération : le travail et la dignité. Nous pensons que d’autres régions vont connaître les mêmes événements, et nous ajoutons que la répression ne peut arrêter la propagation de tels événements.          Les militants de « Tunisie Verte » et les Ecolos Tunisiens rappellent à l’occasion du 4ème anniversaire de leur parti qu’ils maintiennent leur droit garanti par la constitution, de s’organiser et d’exister librement.          Notre participation à la vie politique au sein de la société civile n’a pas cessé.          Nous avons assumé notre responsabilité au sein du mouvement écolos mondial et nous avons agit pour le bien de notre pays, notre continent africain pour sauver notre planète.          Le parti « Tunisie Verte » qui n’oubliera jamais ces deux camarades fondateurs qui nous ont quittés «Noureddine Ben Kheder et Moncef Ben Fraj, » déclare : 1/ Nous sommes toujours engagés pour l’organisation de tous les écolos Tunisiens pour défendre l’écologie politique et exprimer son indépendance et son rôle mondial et historique dans l’élaboration du « développement durable ».          Ainsi nous allons présenter des listes écolos indépendantes aux prochaines élections législatives 2009 sur la base de notre plate forme et pacte écologique et en affinité avec la société Civile. 2/ Nous voulons aussi que les prochaines élections présidentielles 2009 soient une occasion pour le passage à une ère nouvelle bénéfique pour la démocratie, en vue de réviser les lois électorales et particulièrement celles qui empêchent les partis politiques de présenter librement leurs candidats. 3/ Nous soutenons la lutte des jeunes diplômés désœuvrés et leurs familles dans le bassin minier de Gafsa pour le travail et la dignité. 4/ Nous réitérons notre refus de l’énergie nucléaire et nous appelons à un referendum pour régler ce problème.                                         Pour un environnement sain !                                        Pour le développement durable                                      Vive le Parti Tunisie Verte.   Abdelkader Zitouni Coordinateur National du parti « Tunisie Verte » membre du Parti Vert Européen, membre de la fédération des verts africains, membre de « Global Green ». E- mail : tunisie.verte@gmail.com Tel : +.216.98.510.596 Fax : +.216.71.750.907  


 

Me Abbdelwahab maatar : Je ne maitrise plus mes boites de réception  

Salut chers amis voila le texte que notre ami Me Abdelwaheb Maatar m’a envoyé// J’ai constaté la même chose.. CHERS AMIS . DEPUIS LE 10 AVRIL , JE NE MAITRISE PLUS MES BOITES EMAILS . LA POLICE D INTERNET DE BEN ALI EST PARVENUE  A CONTROLER TOTALEMENT MES EMAILS . ELLE SUPPRIME LES ENVOIS PROVENANT DE TUNISNEWS , DU PDP INFO , DE L AISPP etc AINSI QUE  LES EMAILS PROVENANT DES CAMARADES MILITANTS . ELLE REMPLACE LE CONTENU DE CES ENVOIS PAR D AUTRES ADRESSES ET D AUTRES DISPOSITIFS . PAR EXEMPLE EN OUVRANT TUNISNEWS D AUJOURD HUI JE TROUVE LE MESSAGE SUIVANT  » I’m running too fast, much more than Lewis: a policeman fined me. » ET L ADRESSE SUIVANTE  » youngboys@fitness.aus  » . IL EN EST DE MEME POUR L AISPP , DU CPR . JE NE SAIS PAS CE QUI SE PASSE CAR EN RETOURNANT A LA BOITE DE RECEPTION LE MESSAGE EST EFFACE . POUVEZ VOUS M EXPLIQUER ça ? 2008/4/19, <abzouari@hotmail.com>:     fichier impossible de le joindre (Source : www.alhiwar.net, le 20 avril 2008)


 

Tunis abritera un forum euro-méditerranéen sur l’investissement et le financement des PME

 

 2008-04-20 17:06:01       TUNIS, 19 avril (Xinhua) — La Tunisie abritera du 24 au 26  avril la 2e édition du Forum Euro-Méditerranéen du Capital  Investissement et du Financement des PME, a annoncé samedi la  radio tunisienne.       Selon la radio tunisienne, cet événement est organisé par l’  association EuroMed avec la participation de quelque 500  congressistes, entrepreneurs, gestionnaires de fonds d’  investissement, banquiers et décideurs économiques, venus des pays riverains de la Méditerranée.       « Des acteurs mondiaux et européens du développement, dont la  Banque Mondiale, la SFI, la Banque Européenne d’Investissement, la FEMIP, la FMO, la Banque de Développement et Proparco viendront  exprimer leur volonté de mettre le financement des entreprises  privées au centre de leurs priorités », a indiqué la radio  tunisienne qui cite des propos avancés par Paul Tholly, secrétaire général de l’association EuroMed.       Paul Tholly a indiqué par ailleurs que cette 2e édition du  Forum Euro-Méditerranéen du Capital Investissement et du  Financement des PME serait une occasion pour examiner l’état des  lieux des investissements et des capitaux.       « Les résultas d’une enquête exclusive sur les investissements  réalisés dans la région EuroMed par EuroMed Marseille seront  présentés au premier jour du Forum », a-t-il annoncé.       Ce forum dont le thème est « Le Capital Investissement,  accélérateur de croissance dans les pays riverains de la  Méditerranée », sera notamment marqué par les deux ateliers qui  auront lieu lors du dernier jour et qui seront consacrés à deux  thèmes innovants. Le premier traitera du financement des  entreprises culturelles, audiovisuelles et du cinéma alors que le  deuxième sera dédié au thème des jeunes entrepreneurs à travers l’ approche du Business Angels. l’Agence de Presse Xinhua le 20/
 
 


 

Home – Accueil الرئيسية

Lire aussi ces articles

27 août 2011

فيكليوم،نساهم بجهدنا فيتقديمإعلام أفضل وأرقى عنبلدنا،تونس Un effort quotidien pour une information de qualité sur notre pays, la

En savoir plus +

31 janvier 2005

Accueil   TUNISNEWS   5 ème année, N° 1717 du 31.01.2005  archives : www.tunisnews.net الأستاذ أحمد نجيب الشابي: المجتمع المدني مقصي

En savoir plus +

Langue / لغة

Sélectionnez la langue dans laquelle vous souhaitez lire les articles du site.

حدد اللغة التي تريد قراءة المنشورات بها على موقع الويب.